"La Turquie renforcera sa crédibilité à l'égard des investisseurs turcs et étrangers"

Le ministre turc du Trésor et des Finances, Lutfi Elvan a rappelé que la pandémie de Covid-19 a secoué le monde entier

1541718
"La Turquie renforcera sa crédibilité à l'égard des investisseurs turcs et étrangers"

 

La Turquie renforcera sa crédibilité à l'égard des investisseurs turcs et étrangers.

C'est ce qui ressort d'une déclaration faite par le ministre turc du Trésor et des Finances, Lutfi Elvan, lors du Sommet de l'Investissement international organisé par l'Association des Investisseurs internationaux (YASED).

Le ministre a rappelé que la pandémie de Covid-19 a secoué le monde entier : il est prévu que le commerce mondial baisse de 9,2% et les investissements directs internationaux de 40%.

"En outre, selon les prévisions, l'économie mondiale enregistrera une contraction de 4,4% en 2020, a précisé Elvan. Cela peut changer avec l'évolution de la pandémie et le développement d'un vaccin ou de médicaments. La période post-pandémie présente en effet de nombreuses opportunités."

Se félicitant du potentiel de la Turquie ainsi que de sa performance durant la pandémie, Elvan a déclaré : "Nous lançons une campagne de mobilisation en économie et en droit, pour une Turquie qui attire plus d'investissement. Nous mettrons en œuvre les réformes grâce auxquelles les investisseurs verront un avenir plus prévisible."

Le ministre a ajouté que la chaîne d'approvisionnement se transforme dans le monde à cause de la pandémie, car les grandes entreprises ont vu les effets négatifs d'être dépendants d'un seul fournisseur.

"De nouveaux centres de production émergeront prochainement, a-t-il poursuivi. La production sera beaucoup mieux répartie dans le monde. Les pays qui saisissent cette opportunité, seront les gagnants de la nouvelle période."

Elvan a précisé que la Turquie dispose d'une très bonne infrastructure en matière de recherche et développement (R&D).

"En outre, nous adopterons des politiques qui renforceront au maximum la crédibilité de la Turquie à l'égard des investisseurs turcs et étrangers, a-t-il conclu. Nous renforcerons notre capacité concurrentielle grâce aux politiques structurelles et aux micro-réformes. J'invite les marques mondiales en Turquie."

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET