Début de la production en série du char moyen Kaplan MT, conçu en Turquie pour l'Indonésie

D'autres pays sont intéressés par ce char dont la force de frappe équivaut quasiment celle d'un char de combat principal, a fait savoir le haut dirigeant de la compagnie turque FNSS

Début de la production en série du char moyen Kaplan MT, conçu en Turquie pour l'Indonésie

 

La production en série du char moyen Kaplan MT (Harimau), conçu et développé en Turquie pour l'Indonésie, commence.

Le haut dirigeant de la compagnie d'industrie de défense turque, FNSS, Nail Kurt a déclaré à l'Agence Anadolu, que le char Kaplan avait été développé pour satisfaire les besoins de l'armée de terre indonésienne, avec l'entreprise publique indonésienne, PT Pindad.

Kurt a précisé que la production en série de 18 chars a été prévue dans un accord conclu le 31 décembre 2019, et a donc commencé.

Le premier prototype sera délivré vers la fin de l'année courante, et la livraison sera achevée en 2021, a-t-il fait savoir.

"Nous attendons de l'Indonésie que le projet continue sans arrêt, a déclaré le haut dirigeant. Dans le cadre des travaux sur le budget, nous attendons des commandes supplémentaires cette année et l'année prochaine."

Pour Kurt, le char Kaplan est très pratique, et pourra être utilisé par les divisions blindées ainsi qu'avec l'infanterie. Kurt a ajouté que le Kaplan est plus léger et moins cher qu'un char de combat principal mais que sa force de frappe équivaut quasiment celle d'un char de combat principal.

Le haut dirigeant a ajouté que ce char attire l'attention de nombreux pays dans un contexte de guerre asymétrique.

"La force de frappe et les capacités de manœuvre du Kaplan sont élevées, et les coûts d'opération sont faibles, a-t-il expliqué. Ce concept avait été lancé dans les années 1970 par les États-Unis, mais après les tests dans les années 1990, le projet avait été abandonné. Ce concept est ranimé ces 4 ou 5 dernières années, surtout en Extrême-Orient. Nous avons pris compte de tout cela lorsque nous avons accepté de développer un tel projet. Nous avons estimé que cela peut servir non seulement l'Indonésie, mais aussi la Turquie et les pays amis et alliés."

Kurt a ajouté qu'ils étaient surpris par l'intérêt grandissant des autres pays.

"Deux autres pays ont exprimé un besoin important, a-t-il conclu. L'un d'entre eux est au point de décider. Les tests ont été effectués. Si ce pays annonce une décision en faveur, ce char sera donc conçu par deux pays amis [la Turquie et l'Indonésie] et exporté vers un troisième."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET