Gazoduc TANAP: La BERD prévoit un financement de 500 millions de dollars

Pour la construction du gazoduc Transanatolien qui achemniera le gaz azerbaidjanais vers la Turquie et l'Europe

784028
Gazoduc TANAP: La BERD prévoit un financement de 500 millions de dollars

La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) octroi un financement de 500 millions de dollars américains pour la construction du gazoduc TANAP (Transanatolien) qui acheminera le gaz azerbaïdjanais vers l’Europe à travers la Turquie.

La BERD a publié vendredi un communiqué officiel concernant le financement du projet TANAP.

La construction du gazoduc transanatolien devrait coûter au total 8,6 milliards de dollars. La Banque Mondiale a d’ores et déjà validé un financement de l’ordre de 800 millions de dollars et la Banque Asiatique de Développement un financement de 600 millions de dollars.

Pour la BERD, ce projet est essentiel pour la sécurité énergétique de la Turquie et de l’Europe et il enrichira la diversité de l’offre sur les marchés du gaz naturel.

La gazoduc TANAP formera la partie principale du gazoduc européen « Corridor Sud ». Sa construction permettra l’emploi de plus de neuf mille personnes, dont 300 seront des emplois définitifs.

Pour ces raisons, la BERD a décidé d’octroyer un budget de 500 millions de dollars pour TANAP.

La décision sera entérinée lors de la réunion du conseil d’administration du 18 octobre prochain.

Le crédit sera alloué à la société azerbaidjanaise « Corridor Sud du Gaz », dont 51% appartiennent à l’Etat azerbaidjanais et 49% à la société nationale de pétrole d’Azerbaïdjan SOCAR, et qui investira au total 5 milliards de dollars pour le gazoduc TANAP.

Une fois en activité, le gazoduc TANAP aura, dans un premier temps, une capacité annuelle de 16 milliards de m3 de gaz, dont 6 milliards iront à la Turquie et 10 milliards à l’Europe.

Le gaz devrait arriver en Turquie dès la deuxième moitié de 2018, alors que le gaz pour l’Europe devrait commencer à être livré entre 2019 et 2020, une fois que les ramifications avec la gazoduc TAP (transadriatique) seront construites.

En cas de besoins, la capacité de TANAP pourra être élevée jusqu’à 31 milliards de m3 par an.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET