L'économie turque émergente (20)

L'atmosphère d'investissement et le financement des projets en Turquie

492952
L'économie turque émergente (20)

Les investissements sont considérés comme le principal facteur pour la création d’emploi, l’augmentation des revenus et le développement des économies dans les pays développés et en développement. Les investissements réalisés par les entrepreneurs pour obtenir un bénéfice créent de l’emploi et animent l’économie en permettant aux citoyens employés de faire des achats. C’est pour cela que les investissements dans les pays développés ou en développement sont les facteurs clés de la croissance et du développement économique.

L’économie turque émergeante fait partie des 20 plus grandes puissances économiques du monde, dotée d’une population jeune et dynamique. De nombreux investissements ont été réalisés dans notre pays par des investisseurs turcs et étrangers notamment après la crise financière mondiale de 2008. Grâce à ces développements, la Turquie a enregistré une croissance de 4% en 2015.

Au cours des 15 dernières années, l’objectif était d’améliorer le climat d’investissement en mettant en œuvre des plans d’encouragement pour les investisseurs. Une partie des encouragements financiers et des sources de financement a été financée par des moyens à l’échelle nationale et l’autre moitié par des investissements étrangers et banques de développement. Selon les informations annoncées la semaine dernière, la Banque d’investissement européenne a annoncé qu’un crédit d’un montant de 800 millions d’euros sera attribué aux entreprises turques au cours de la période à venir.

Les responsables de la Banque d’investissement européenne (BEI) viendront en Turquie pour une visite officielle à cette fin. Ils prévoient de tenir une réunion avec les représentants des banques et entreprises turques pour signer un contrat de sept nouveaux crédits d’un montant de plus de 800 millions d’euros. La majeure partie de cette nouvelle source de financement devrait être destinée aux petites et moyennes entreprises (PME). La somme restante devrait servir de soutien aux projets infrastructurels portuaires et sanitaires. Le vice-président de la Banque européenne d’investissement, Pim Van Ballekom, a déclaré que la somme totale des crédits attribués par l’établissement à la Turquie en 2015 est de l’ordre de 2,3 milliards d’euros, soit 12% de plus qu’en 2014.

Les crédits à faibles taux d’intérêts d’un montant de 700 millions d’euros proposés par la Banque européenne d’investissement aux PME et autres investissements en Turquie, sont importants du point de vue de la continuité des investissements. Les entrepreneurs qui trouvent un crédit à faible coût investiront dans le pays, créeront de l’emploi.

 



SUR LE MEME SUJET