Malgré les attentats terroristes ces derniers temps, les compagnies étrangères préfèrent la Turquie

La Turquie continue d'être le favori des investisseurs étrangers

453256
Malgré les attentats terroristes ces derniers temps, les compagnies étrangères préfèrent la Turquie

Malgré les attentats terroristes perpétrés ces derniers temps, de nombreuses compagnies étrangères ne renoncent pas à la Turquie.

Ces trois derniers mois, les firmes étrangères ont décidé de faire des investissements de milliards de dollars dans des secteurs importants comme l'automobile, le tourisme, la construction et les transports.

Jeudi encore, deux compagnies étrangères sont passées à l'action pour investir en Turquie.

La compagnie pharmaceutique française Servier, qui fait partie des plus grandes firmes mondiales du secteur avec un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros, a décidé de transférer en Turquie une partie de sa production de l'Europe occidentale.

Ayant 21.400 employés dans 146 pays, Servier est la plus grande compagnie pharmaceutique française indépendante.

Par ailleurs, la compagnie Rheinmetall a annoncé qu'elle s'apprêtait à fonder un partenariat en Turquie pour la fabrication de véhicules.

De même, Antoine Bouvier, le PDG du producteur des systèmes de défense aérienne MBDA, a fait savoir qu'ils allaient reprendre les discussions avec la Turquie pour une coopération dans le domaine de la défense aérienne.

Le géant japonais de l'automobile, Toyota, a indiqué de son côté qu'ils allaient entamer la fabrication d'un nouveau modèle dans leur usine de Sakarya avec un investissement de 350 millions d'euros.

Le fabricant canadien de trains et avions Bombardier participera avec un partenaire local dans les projets de voie ferroviaire en Turquie et investira 100 millions de dollars pour le transfert de technologie concernant la fabrication du train à grande vitesse.

Mercedes-Benz va doubler sa capacité de production dans l'usine d'Aksaray avec un investissement de 113 millions d'euros.

Le Coréen Hyundai a lancé les travaux pour la fabrication de SUV en Turquie, avec un investissement de 150 millions de dollars.

Célèbre en Allemagne pour ses projets immobiliers, Homes est passé à l'action pour de nouveaux investissements, après un premier investissement de 30 millions d'euros à Çeşme.

Homes a annoncé un investissement de 200 millions d'euros dans le secteur immobilier turc, alors que le groupe qatari Retaj, un des plus grand investisseurs en tourisme, a fait part d'un investissement de 700 millions de dollars en Turquie.



SUR LE MEME SUJET