Le plaisir de découvrir- 14

Le café qui fait maintenant partie de la culture populaire est consommé même par les enfants de 12 ans. Eh bien, que disent les experts de la consommation par tous du café, qui séduit de plus en plus avec ses variétés, ses arômes et ses couleurs ?

1739967
Le plaisir de découvrir- 14

 

Le café vient du Yémen, il reste dans la mémoire et le cœur pendant quarante ans, il est servi lorsque l’on demande la main d’une fille, pendant les fête ou les spectacles… Nos connaissances sur le café ont changé au cours des dix dernières années.

Le café, devenu un produit industriel populaire auprès des marques et des chaînes, conserve une large gamme de publics cibles. Le café, qui a essentiellement deux types appelés Arabica et Robusta, se diversifie par la méthode utilisée et les méthodes de brassage. Les variétés de café aux saveurs différentes telles que le café au lait, au lait végétal, à la crème, au chocolat, à la noix de coco et les options chaudes et froides attirent inévitablement l’attention des enfants.

Selon les données de l'Organisation internationale du café (OIC), la consommation de café en Turquie augmente de 15,6% en moyenne par an. La consommation de café en Turquie, qui était de 595 grammes par personne en 2012-2013, a atteint 920 grammes en 2015-2016. Le formateur de barista Naim Koca estime que ce chiffre dépasse aujourd'hui 1 kilogramme par personne.

 

Café ou boisson au café ?

Koca dit que l'industrie du café a été institutionnalisée au cours des 10 dernières années et que l'âge de la consommation a diminué après la multiplication des chaînes de cafés.

« Avant 2007, date à laquelle cette augmentation a été observée, les parents ne permettaient pas à leurs enfants de consommer du café avant l'âge de presque 18 ans, et encore moins à l'âge de 12 ans. Cependant, « Maintenant, vous pouvez entendre les voix des enfants dans les files d'attente des chaînes de cafés ; Les demandes croissantes d’enfants qui disent ; « Papa, je veux un mocha au chocolat blanc, buvons du mocha »…  

Selon Koca, les enfants préfèrent principalement les boissons au lait et au café sucrées avec du chocolat ou d'autres saveurs. Puisque ces cafés sont dilués, cela signifie que la quantité de café qu'ils contiennent diminue directement par rapport aux cafés noirs.

« La quantité de caféine peut provoquer des palpitations cardiaques du fait qu'elle soit un peu riche en café noir, mais par forcément chez tout le monde. Il peut y avoir des battements cardiaques induits par la caféine. Ce qui compte, c’est les intervalles de temps dans la consommation de café. Il n'est donc pas juste de le boire tout le temps, toutes les heures. En général, si nous laissons un minimum de 2-3 heures entre 2 tasses, ce temps ne nuira pas à notre corps ».

 

« Lorsque le rythme cardiaque s'accélère, le sang est pompé vers tous les organes »

Il n'y aura aucun problème chez les individus qui n'ont pas de problèmes de santé lorsqu'ils consomment du café avec modération, selon Koca qui rappelle également les bienfaits du café ;

« Alors que le cœur accélère son rythme, le sang est pompé vers tous les organes. Qu'est-ce que ça fait? Inévitablement, il commence déjà à réguler le corps. Après cette régulation, les avantages du café se succèdent ».  

 

Les troubles du sommeil

Dans le café, le groupe d'âge et la fréquence de consommation sont importants. Selon Mürsel Haspulat, spécialiste en chirurgie pédiatrique de la faculté de médecine d'Istanbul, la diminution de l'âge de consommation à 12 ans est un problème qui doit être pris au sérieux.

« Beaucoup de maladies et de problèmes que nous voyons chez nos enfants sont causés par des habitudes alimentaires et de boisson. Le café en fait partie. On entend dire qu'il a commencé à être consommé notamment pour s'habituer au rythme des examens et pour travailler. Étant donné qu'un enfant qui boit du café aura une augmentation de la fréquence cardiaque et des tremblements, une situation d'anxiété est observée, ce qui entraîne des troubles du sommeil. Les troubles du sommeil sont ce que nous craignons le plus, car l'équilibre hormonal d'un enfant qui n'arrive pas à dormir la nuit commence à se détériorer ».

Haspulat explique que l'accélération du rythme cardiaque est un problème d'aujourd'hui, mais qu'elle peut avoir un effet tel que le déclenchement de certains troubles sous-jacents qui pourraient survenir à l'avenir chez les enfants ;

« Les problèmes intestinaux tels que les ballonnements, que nous appelons reflux ou dyspepsie, qui sont observés à un âge avancé, commencent à survenir à un âge précoce si la consommation de café augmente. S'il existe des antécédants de maladie cardiaque génétique sous-jacente et inconnue chez les enfants, il provoque l'apparition d'une arythmie à un âge plus précoce. En d'autres termes, il joue un rôle de déclencheur dans l'apparition de problèmes de vieillesse à un âge précoce ».

 

« Il n'est pas nécessaire d'imposer des règles strictes sur la consommation de café »

Selon Haspulat, il n'y a pas besoin pour les jeunes de se priver de savourer leur café, de se forcer, de dire « Je ne devrais pas boire du tout » et de se fixer des règles strictes.

Le café, auquel beaucoup de gens ne peuvent renoncer, est la boisson la plus consommée au monde après l'eau, selon de nombreuses sources. Le fait qu'il soit tant aimé a ses propres justifications. Cependant, la chose qui ne devrait pas être négligée est la consommation modérée.

 

 


Source: TRT Haber  



SUR LE MEME SUJET