Turquie : La ville de Van accueille plus de 10 000 touristes iraniens en une semaine

La province turque de Van, dans l'est de la Turquie, a accueilli près de 10 000 touristes iraniens en seulement une semaine, après la levée des restrictions aux passages frontaliers entre les deux pays voisins

1740849
Turquie : La ville de Van accueille plus de 10 000 touristes iraniens en une semaine

 

La province turque de Van, dans l'est de la Turquie, a accueilli près de 10 000 touristes iraniens en seulement une semaine, après la levée des restrictions aux passages frontaliers entre les deux pays voisins.

Les autorités turques avaient suspendu le passage par le poste frontière de Kapiköy avec l’Iran en mars 2020, dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19, avant d’annoncer le 8 octobre sa réouverture.

Le poste frontière « KapiKoy » avec l’Iran, situé dans la province de Van, a connu une forte affluence au cours de la semaine dernière, en raison des convois de touristes iraniens qui se sont rendus dans la province turque, dans le but de faire du shopping.

Ainsi, 9 910 touristes iraniens ont traversé la frontière en 72 heures, un record pour ces dernières années.

Dans une interview à l’agence Anadolu (AA), Necmi Sevimli, l'un des opérateurs hôteliers de Van, a fait savoir que le secteur de l’hôtellerie de la province avait connu une grande vitalité après l’arrivée des convois touristiques iraniens.

Il a ajouté que la plupart des hôtels de la région sont actuellement pleins de touristes iraniens.

À son tour, Murat Demir, propriétaire d'un magasin à Van, a déclaré que leurs revenus quotidiens avaient multiplié de 2 à 3 fois après l’arrivée des touristes iraniens.

Les autorités turques autorisent les Iraniens qui ont reçu deux doses du vaccin Covid-19 ou qui ont un résultat de test PCR négatif, à traverser le poste frontière mentionné.

 

AA



SUR LE MEME SUJET