Les premières de l'Anatolie - 04

Paul de Tarse, qui s’est converti au christianisme à Jérusalem, où il s’était rendu pour son éducation, est devenu l'un des premiers dirigeants à réaliser le passage vers l'Anatolie

1706012
Les premières de l'Anatolie - 04

 

Des civilisations naissent, des cultures s'épanouissent sur ces terres… La mythologie et les épopées se mêlent à la vie réelle. Cette géographie accueille à la fois les religions polythéistes et monothéistes. Certains croient aux phénomènes naturels, d'autres considèrent l'eau comme sacrée, croient aux dieux mythologiques, ou encore en un dieu du ciel. Juifs, chrétiens et musulmans vivent ensemble sur ces terres. L'Anatolie est témoin de développements qui ont façonné l'histoire des religions du monde pour avoir joué rôle important dans la propagation du christianisme. L'Anatolie est sur la route de ceux qui ont fui la persécution à Jérusalem et l'oppression de Rome. Lorsque l'ordre de destruction de la nouvelle religion et de ses représentants a été donné, les premiers chrétiens ont décidé de se rendre en Anatolie, qui accueille les individus dans la tolérance. Paul de Tarse, qui s’est converti au christianisme à Jérusalem, où il s’était rendu pour son éducation, est devenu l'un des premiers dirigeants à réaliser le passage vers l'Anatolie. Avec ses voyages, il a joué un rôle majeur dans la propagation de cette nouvelle religion, de Jérusalem à l'Anatolie, puis vers l'Europe.

 

Saint-Paul est une des figures emblématiques du christianisme. Dans la Bible, son nom est mentionné comme Paul de Tarse. Par conséquent, Tarsus, située au sud de l'Anatolie, est connue comme une ville extrêmement importante pour le christianisme. D’ailleurs, l'église Saint-Paul, le puits Saint-Paul et ses environs historiques sont inscrits sur la liste indicative du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

L'église Saint-Paul et le puits Saint-Paul font partie des lieux de pèlerinage importants du christianisme. L'église dédiée à Saint-Paul a été construite dans les siècles suivants. Le puits est situé dans ce que l'on pense être la cour de la maison de Saint-Paul. Dans le passé, ceux qui allaient à Jérusalem en pèlerinage visitaient cet endroit et buvaient à l'eau du puits, qui est considérée comme sainte et curative. Le puits, dont l'eau ne diminue jamais, est un symbole important pour les pèlerins chrétiens, aujourd'hui comme dans le passé. L’ancienne route recouverte de pierre de basalte située à côté de la cour, a été conservée telle quelle.

 

Saint-Paul, n'est pas l'un des 12 apôtres de Jésus, mais il est décrit comme « apôtre » dans certaines sources en raison de ses contributions au christianisme. Il a parcouru l'Anatolie en partant de l’extrémité sud jusqu’à l'ouest pour tenter de répandre la nouvelle religion. Malgré les nombreuses difficultés qu’il a rencontrées, il n’a pas renoncé à relater la nouvelle religion en vagabondant et a essayé d’avoir de nouveaux adeptes. Aujourd'hui, cette route, connue sous le nom de Saint Paul, est l'un des plus longs sentiers de randonnée de Turquie. La route passant par les villes d'Antalya et d'Isparta fait 500 km de long et répond aux normes internationales de trekking. La route Saint-Paul part de l'ancienne ville de Perge et se termine dans l'ancienne ville de Pisidia Antiocheia à Isparta, c’est-à-dire à Yalvaç. Les itinéraires et les directions de marche sont marqués avec des peintures rouges et blanches. Pisidia Antiocheia, ou Yalvaç, est la ville où fut prononcé l'un des premiers sermons du christianisme. Après que la ville a été déclarée centre de pèlerinage, cette route a été considérée comme sainte par les chrétiens. Aujourd'hui, de nombreux chrétiens qui veulent devenir pèlerins suivent le chemin de saint Paul.

 

Il y a de nombreuses cités antiques sur cet itinéraire de 500 kilomètres avec des routes non pavées et une nature intacte. Un tronçon de 10 kilomètres de la route traverse le parc naturel de Yazılı Kanyon. Le canyon attire également l'attention avec sa flore et sa faune, notamment les pins rouges, les platanes, les genévriers et les noyers. Une surprise attend sur ces lieux ceux qui suivent le chemin de Saint Paul. C'est un poème écrit sur l'un des rochers : le poème « Homme libre » !

 

« O voyageur, prépare-toi pour la route et pars, sachant cela

Une personne libre n'est que celle qui a un caractère libre.”

 

C’est en ces mots que commence le poème d’Epictète, l'un des philosophes importants du monde antique, né esclave puis affranchi.

 

Lorsque saint Paul voyageait dans toute l'Anatolie, il séjournait dans de nombreux endroits. Des églises ont été construites à sa mémoire dans les lieux où il a séjourné. Le monastère d'Alahan dans le district de Mut à Mersin, est l'un d'entre eux. L'ensemble monastique, situé sur le versant escarpé de la vallée de Göksu, se compose de deux églises (dont l'une a été détruite), de chambres de moines creusées dans la roche, d’un baptistère et de tombeaux. Le monastère, qui a été construit à 1.300 mètres d’altitude, attire également l'attention avec sa maçonnerie de maître. Notre voyageur de renommée mondiale Evliya Çelebi a décrit cet endroit en ces termes : "On dirait qu'il vient d’être construit par son maître". Les bâtiments de l'église et le complexe du monastère sont aujourd'hui inscrits sur la liste indicative du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

 

Chacune des civilisations anciennes établies en Anatolie ajoute sa particularité à cette géographie. Les cités antiques que nous visitons ne sont pas seulement une relique portant les traces du passé, elles sont aussi le reflet du mode de vie, de la culture, de l'art et des croyances. Nous héritons de théâtres, d'aqueducs, de palais en pisé, de lieux saints… Monuments, temples, autels, églises, monastères, synagogues et mosquées apparaissent à chaque pas… Chacun d'eux reflète la richesse de l'Anatolie. À travers les âges, elle a connu des évolutions qui ont marqué l'histoire de l'humanité. L'Anatolie apparaît devant nous dans des statues de dieux au sommet de montagnes majestueuses, dans des lieux de culte taillés dans la roche, et dans les étapes du voyage patient et déterminé d'un croyant. Certains voyages sont pleins de surprises. L’Anatolie enveloppe les gens d'histoires qu'ils n'ont jamais connues, les transporte vers d'autres terres, vers d'autres époques ; Elle révèle devant nous les traces de différentes croyances… Ces terres sont le théâtre d'événements importants dans l'histoire du christianisme… La première église, les consuls historiques, la maison où la vierge Marie a vécu, et une partie importante des voyages de saint Paul sont tous sur ces terres.

 

 



SUR LE MEME SUJET