Les premières de l'Anatolie - 22

Strabon d'Amasya est le premier géographe d'Anatolie et le plus célèbre de l'Antiquité

1677390
Les premières de l'Anatolie - 22

 

Avez-vous déjà songé au temps et à l’espace? Dans quelle mesure pensez-vous qu'il est possible de définir l'un sans l'autre ? Bien qu'ils semblent être deux concepts différents, le temps et l'espace sont aujourd'hui considérés comme des concepts complémentaires et même imbriqués. Le mathématicien Minkowski, connu pour ses travaux sur l'espace et le temps, affirme que « l'espace et le temps, pris séparément, sont voués à disparaître comme des ombres ». Travaillant sur le même sujet, l'historien et architecte Giedion (Gidion) soutient que le temps est la quatrième dimension de l'espace.

La science de l'histoire traite également des événements et des phénomènes basés sur ces deux concepts. Il est incompatible avec la science de décrire un événement qui se déroule dans un lieu indépendamment du temps, ou vice versa, d'essayer de parler d'une période indépendamment du lieu où l'événement a eu lieu. De nos jours, la géographie est basée sur ces deux concepts. Elle considère le mot « espace » comme la zone où les gens existent et vivent, et l’évalue comme une géographie.

 

Le mot géographie vient du grec ancien, une combinaison des mots « monde » et « dessiner » ou « décrire ». Ce mot a été utilisé pour la première fois par le philosophe Eratosthène. Eratosthène, qui calcule la circonférence de la terre et la distance du soleil à la Terre d’une manière très proche des valeurs réelles, et a développé le système de coordonnées selon la latitude et la longitude ; Il rassemble ses travaux sur les mathématiques et la géographie dans son livre "Geographica". La géographie, qui sera une branche de la science dans les périodes suivantes, tire son nom de ce livre. Bien qu'Eratosthène soit reconnu comme le fondateur de la géographie, ce sujet a été étudié bien avant lui. Certains philosophes ont examiné la relation entre le climat et la végétation ; certains ont inclus la mer, les lacs, les lits de cours d'eau, les inondations et l'érosion qu'elles provoquent ; d’autres ont examiné les événements météorologiques, les marées, les volcans… Tous ont essayé de comprendre le monde dans lequel ils vivent et de le mettre sur une base rationnelle. Hérodote, Thalès, Aristote, Strabon et Ptolémée sont devenus les pionniers de la science de la géographie. Hérodote, connu comme le père de l'histoire, a parcouru la Méditerranée, l'Asie Mineure c’est-à-dire l'Anatolie, une géographie difficile allant de la Macédoine à l'Egypte et même jusqu’en Inde. Thalès, qui est surtout connu pour ses théorèmes mathématiques, a contribué à la science de la géographie en travaillant sur la forme de la Terre. Selon Aristote, il y a d'abord "le lieu", et l'essence de la géographie est la réponse à la question "où". Cependant, Strabon et Ptolémée sont les premiers qui nous viennent à l'esprit en ce qui concerne « l’Antiquité et la géographie ». Aujourd'hui, nous allons vous parler de Strabon. Pourquoi lui? Car Strabon d'Amasya est le premier géographe d'Anatolie et le plus célèbre de l'Antiquité.

 

Strabon est né à Amasya, au nord de l'Anatolie, nommée à l’époque Amesia (Amesya). Il vécut dans la période où l'Empire romain commença à s'étendre en Anatolie, juste avant la propagation du christianisme. Strabon a combiné sa curiosité de l’observation et de l’apprentissage, avec les opportunités offertes par sa famille ; Il a reçu une bonne éducation à Rome et en Égypte, qui étaient les centres scientifiques les plus importants de l'antiquité. Il a parcouru une grande partie de la vaste géographie dans laquelle s'étendait l'empire. Aujourd'hui, son "Geographika" ou "Géographie" en 17 volumes, qu'il a écrit sur les lieux visités, est considéré comme une œuvre monumentale. Cet ouvrage n'est pas seulement un livre de géographie car Strabon traite ces lieux avec les personnes qui y vivaient. « Geographika » est un ouvrage encyclopédique aux dimensions sociologiques et philosophiques, qui comprend également les événements historiques, les migrations, les tribus, les migrations et les relations entre les États.

 

Strabon affirme que le centre de l'univers est la Terre. Il définit la terre comme une île entourée par l'océan. Il dit que la partie la plus septentrionale de la terre est froide et la plus méridionale est chaude et donc inhabitée. Il divise le monde en zones climatiques. Il attire l'attention sur la façon dont la topographie, c'est-à-dire la surface de la Terre, affecte et façonne le peuplement. Il soutient que la connaissance de la géographie est un élément important qui sera utile aux États.

 

Dans son livre, il explique le pouvoir érosif de l'eau, l'érosion, la formation du vent et de certains reliefs. Il affirme qu'il n'y a qu'un seul océan et que l'Inde peut être atteinte si l'on va continuellement vers l'ouest.

 

Strabon ne décrit pas seulement les régions, mais exprime l'importance de l'interaction entre l’homme et l’environnement, aborde les relations de cause à effet et inclut également ses propres inférences. C'est pourquoi Strabon est considéré comme le premier géographe. Il a été le premier à affirmer que la géographie est une science : « J’ai l'intention de faire des recherches sur la géographie, qui, à mon avis, entre dans le domaine d’intérêt d’un philosophe au moins autant que toute autre science, et l'exactitude de mes opinions est évidente pour de nombreuses raisons », avait-il dit.

 

La ville natale de Strabon, qui est considérée comme le premier géographe du monde, est Amasya... Strabon d'Amasya dit que la ville tire son nom de la reine amazonienne Amisis.

 

Amasya est une ville dissimulée entre des falaises abruptes, divisée en deux par le deuxième plus grand fleuve de Turquie, Yeşilırmak. C’était aussi, dans l’antiquité, un centre commercial où se croisaient des routes importantes. L'histoire de la ville remonte aux Hittites. La ville a été sous la domination des Phrygiens, des Lydiens, des Perses, du royaume du Pont, de l'Empire romain, de l'Empire seldjoukide et ottoman.

 

Avant la naissance de Strabon, la ville était la capitale du royaume du Pont. Le peuple avait sculpté des tombes monumentales pour les rois sur les pentes sud du mont Harşena. Les tombes rupestres des rois, qui sont aujourd'hui au centre de l'attention des touristes, sont impressionnantes. Les tunnels reliant les grottes où se trouvent les tombes emmènent les visiteurs dans une autre époque. Les tombes rupestres royales, qui figurent parmi les exemples exceptionnels de la tradition des tombes rupestres dans le monde, sont inclues dans la "Liste indicative du patrimoine mondial" de l'UNESCO avec le mont Harşena. Il y a une statue de Strabon dans le centre-ville, et derrière figurent les tombes rupestres du royaume du Pont…

 

Strabon d'Amasya est l'un des premiers noms qui nous viennent à l'esprit lorsque l'on évoque la géographie. Sa passion pour le voyage et retranscrire ce qu'il voit, et son intérêt pour la science, nous ouvrent des portes allant au-delà de notre imagination. Il est l'auteur du premier ouvrage compréhensif de l’antiquité, le Geographika, qui rassemble les connaissances géographiques du monde connu de son vivant. Cet ouvrage, peu lu à l'époque antique, a été redécouvert à l'époque byzantine et traduit plus tard dans de nombreuses langues. Dans son ouvrage en 17 volumes sur l'Asie, l'Europe et l'Afrique, il consacre trois volumes à l'Anatolie. Il s'agit en premier lieu de sources de référence antiques sur l'histoire et la géographie de l'Anatolie.

 

Nous vous avons parlé aujourd’hui de Strabon d'Amasya et de son œuvre immortelle "Géographie", qui a contribué à notre connaissance du monde antique et à considérer la géographie comme une science...

 



SUR LE MEME SUJET