Les premières de l'Anatolie - 14

Aujourd'hui, nous vous parlerons du Temple d'Artémis, un magnifique monument architectural qui émerveillera même les gens qui voient ses peintures aujourd'hui, sans parler de son impression sur les gens de son époque!

1644914
Les premières de l'Anatolie - 14

 

“J'ai vu le mur de la magnifique Babylone avec une route pour les chars et les jardins suspendus et la statue de Zeus à Alphée... et l'immense statue du soleil... et les hautes pyramides avec tout ce travail... et l'énorme tombeau de Mausole... mais quand j'ai vu la maison d'Artémis bâtie sur des nuages, toutes les autres merveilles ont perdu leur éclat et j'ai dit "Voilà! En dehors de l'Olympe, le soleil n'a jamais vu quelque chose d'aussi glorieux!"

Ce sont les paroles d’Antipatros de Sidon. Il a rédigé ces phrases pour le Temple d’Artémis, l'une des sept merveilles du monde… Antipatros de Sidon a identifié des œuvres d'art impressionnantes dans les lieux qu'il visitait dans l'Antiquité et les a rédigées dans son livre baptisé "Sur les sept merveilles du monde". Il a parlé dans son livre, des œuvres architecturales qui devraient être vues. Bien qu'il soit dit qu'Hérodote avait avancé cette idée pour la première fois, Hérodote n'a ni identifié ni noté les sept merveilles. Philon de Byzance a également contribué à Antipatros en déterminant cette célèbre liste de l'âge antique. Philon qui été également influencé par le temple, a exprimé son admiration en ces termes : 

J'ai vu le savoir-faire puissant des anciens Babyloniens et le tombeau de Mausole. Mais quand j'ai vu le temple d'Ephèse s'élever vers les nuages, tous les autres étaient dans l’ombre."

Aujourd'hui, nous vous parlerons du Temple d'Artémis, un magnifique monument architectural qui émerveillera même les gens qui voient ses peintures aujourd'hui, sans parler de son impression sur les gens de son époque!

Les sept merveilles du monde antique sont la pyramide de Khéops, les jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus, la statue de Rhodes, le phare d'Alexandrie, le tombeau du roi Mausole (mausolée d'Halicarnasse) et le temple d'Artémis à Éphèse. Ces œuvres que nous avons recensées sont des structures extraordinaires qui révèlent l'imagination humaine et le niveau atteint en termes d'architecture et d'ingénierie. Nous disons qu'elles sont extraordinaires car chacun d'entre-elles sont des monuments aux proportions et aux limites gigantesques, qui défient le temps! Elles atteignent toutes le ciel, l'homme reste aussi petit et insignifiant qu'une fourmi à côté de leur grandeur. C'est peut-être le but de ces magnifiques structures s'élevant vers le ciel, pour renforcer l'influence des rois ou des dieux sur terre, pour souligner l'impuissance des gens ...

De ces sept merveilles du monde antique, seule la pyramide de Khéops en Egypte a survécu jusqu'à aujourd'hui. D'autres n'ont malheureusement pas pu résister aux destructions causées par le temps, les catastrophes naturelles et les Hommes... Quand on regarde ces œuvres dessinées ou modélisées sur la base des archives d'écrivains anciens, on est affecté par les mesures, les proportions, et le travail donné, mais en fait, ces monuments nous montrent ce que les gens peuvent faire quand ils veulent. Ce sont les gens qui mettent en avant ces œuvres magnifiques qui mettent en valeur le pouvoir et l'immortalité des dieux ou des rois!

L'Anatolie a accueilli deux des sept merveilles du monde dans l'Antiquité. L'une d'entres-elles est le mausolée d'Halicarnasse construit au nom du roi Mausole et l'autre est le temple d'Artémis, qui fascine même ceux qui ont déterminé les sept merveilles. La date des premières découvertes appartenant au temple date de l’époque mycénienne (de l'âge du bronze de l’époque de la Grèce continentale méridional (Helladique)). En d'autres termes, la région où se trouve le temple sert la religion même 1100 ans avant Jésus-Christ. En ce qui concerne les temps anciens, Ephèse devient un centre commercial majeur avec ses ports. Cette fois-ci, un immense temple de pierres et de piliers en bois est construit, sur le site de l'ancien sanctuaire. Au fil du temps, Éphèse est devenue une ville portuaire importante et magnifique du monde antique. La ville est également l'un des carrefours les plus importants entre l'Asie et l'Europe. Le roi lydien Crésus - ce roi qui a frappé ces premières pièces d'or et d'argent - et qui après avoir capturé Éphèse, envoie une aide financière pour la construction du temple endommagé par la guerre.

Le nouveau temple, fait de marbre blanc et de plus d'une centaine de colonnes, fait quatre fois la taille de l'ancien! Dans le temple du centre politique et commercial de la Méditerranée, il y a de nombreuses sculptures, mais la plus importante est la statue d'Artémis, qui est faite d'or et d'ivoire et est l'élément principal du temple. Artemis d'Ephèse est l'une des précieuses déesses, peut-être la plus précieuse. Parce qu'elle représente l'abondance, la productivité et la fertilité... La figure de la déesse est assez frappante. Il s'agit d'une statue de femme portant une longue jupe ornée de cerfs, de lions et d'abeilles, avec une longue et flamboyante couronne sur la tête, le corps couvert de protubérances en forme d'oeuf et les bras allongés. La figure de la déesse mère en Anatolie est similaire à Cybele en termes de signification, mais pas physiquement. C'est pourquoi Artemis d'Ephèse est si proéminente; Le temple d'Artémis est reconstruit à chaque époque, qu'il soit incendié ou détruit.

Pausanias, le voyageur et géographe lydien de la période antique, exprime l'importance d'Artémis comme suit:

“Toutes les villes adorent Artémis d'Ephèse et les gens la tiennent supérieure à tous les dieux. À mon avis, la raison en est la réputation des Amazones qui se sont traditionnellement vouées à son image, et aussi parce que ce temple est très ancien. Trois autres facteurs contribuant à cela sont la taille du temple qui surpasse tous les bâtiments humains, l'importance de la ville d'Éphèse et la réputation de la déesse qui y vivait."

Au fil des années, le temple d'Artémis devient à la fois un centre religieux et commercial, et les visiteurs viennent de partout, font des offrandes et des achats. Un jour, un fou féru de gloire qui se rend compte qu'être immortel est possible grâce à une action dont on se souviendra pendant des siècles, voire des millénaires, arrive et brûle le temple! Les habitants d'Ephèse sont très en colère, ils punissent ce détraqué par la peine la plus lourde, la peine de mort et affirment que ceux qui prononceront le nom de ce détraqué écoperont de la même peine. 

Le nom d’Hérostrate entre dans l’histoire tout comme celui de Néron, c'est pourquoi les passionnés de célébrité seront appelés "Hérostratiques" des centaines d'années plus tard.

Les lourds dommages causés au temple d'Artémis après l'incendie attristent les Éphésiens, mais d'un autre côté, leur confiance en la déesse a été endommagée. Comment se fait-il que la déesse, à qui ils confient leur vie, leurs biens et leurs proprités, et dans laquelle ils se sont réfugiés, n'ait pu se protéger de ce feu? La raison se trouve derrière une rancune de longue date. Cette nuit-là, la déesse Artémis a quitté le temple pour assister à la naissance d'un dieu, Alexandre le Grand, c’est pour cela qu’elle n’a pas pu empêcher l'incendie. La reconstruction du temple commence immédiatement. Cette fois, un temple 1,5 fois plus grand que ses anciennes dimensions est construit. Le temple d'Artémis, reconstruit environ sept fois au cours de l'histoire, renaît de ses cendres!

Le christianisme, une nouvelle religion, commence à se répandre dans le monde quelques siècles plus tard. Cette nouvelle religion a rencontré une réaction à Ephèse, mais la croyance d'Artémis ne pouvait pas durer longtemps et le christianisme a été accepté au 4ème siècle. Il n'y a pas de place pour les anciens dieux et déesses, le temple d'Artémis est complètement détruit, les alluvions portées par le fleuve remplissent le port, la ville reste loin de la mer et Ephèse laisse derrière elle ses vieux jours glorieux.

 

Ephèse est l'un des centres les plus importants de l'Antiquité, la capitale de la province asiatique de l'Empire romain. Il rivalise avec Rome avec sa population de plus de 200.000 habitants et sa richesse architecturale. Les Hittites, les Hellènes, les Romains et les Turcs s'y sont installés, la ville accueille différentes civilisations et différentes croyances. L'ancienne ville d’Ephèse qui abrite le temple d'Artémis, l'une des sept merveilles du monde antique, la bibliothèque Celcus (Selsus), l'une des plus importantes bibliothèques de l'époque antique après Alexandrie et Pergame, et le grand théâtre de 25 mille spectateurs, est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les chrétiens croient que Jean a écrit la Bible ici et que la Vierge Marie est décédée sur ces terres… Éphèse est une ville irremplaçable en termes d'histoire, de religion et d'architecture.

Il ne reste plus qu'une seule colonne de marbre où se trouve aujourd'hui le temple d'Artémis. Bien que ce temple, autrefois le sanctuaire le plus important du monde, l'une des sept merveilles du monde, a été reconstruit à plusieurs reprises à la suite de guerres, de pillages et d’incendies, une seule colonne de marbre a survécu jusqu'à nos jours! Si vous allez à Éphèse, vous ne verrez peut-être pas le temple d'Artémis, qui est l'une des œuvres uniques qui prouve ce que l’Homme peut faire lorsqu’il le veut, mais si vous libérez votre imagination, vous pouvez respirer l'air de cette époque et être témoins des périodes vécues près du temple. Parce que l'ancienne ville d'Éphèse est prête à vous offrir ses expériences dans toute sa splendeur …



SUR LE MEME SUJET