Musée d'Alanya en Turquie : Une fenêtre sur les arcanes de l'histoire

Les collections du musée, situé dans la province d'Antalya, comptent quelque 22 000 pièces, datant de différentes époques, du néolithique à l'époque ottomane.

1591961
Musée d'Alanya en Turquie : Une fenêtre sur les arcanes de l'histoire

 

Le musée d'Alanya, dans la province méridionale d'Antalya, offre à ses visiteurs le moyen de parcourir les couloirs de l'histoire, du néolithique à l'époque ottomane.

Le musée, destiné aux touristes locaux et étrangers, ainsi qu'aux étudiants, est situé dans le district d'"Alanya" et a été inauguré en 1967. Il compte des milliers d'objets qui témoignent de la richesse des civilisations de la région anatolienne.

Les collections du musée comptent quelque 22 000 œuvres, qui remontent à différentes époques, du néolithique aux périodes hellénistique, romaine et byzantine, en passant par les périodes seldjoukide et ottomane.

Dans une interview accordée à l'Agence Anadolu, la directrice du musée, Seher Türkmen, a déclaré que les visiteurs du musée sont accueillis dans la première salle par des monuments des civilisations anatoliennes classés par ordre chronologique.

Elle a également souligné l'exposition des vestiges du fort d'Alanya, des objets provenant des expéditions maritimes, et d'une statue en bronze représentant Héraclès (une figure mythique symbolisant la force dans la mythologie grecque) dans les autres salles.

Seher Türkmen a indiqué que divers autres artéfacts sont exposés dans les sections Mythologie, Commerce, Sports, Santé et Verrerie.

La directrice du musée a également mentionné que le musée abrite des écrits en langue phénicienne datant de l'année 625 avant JC, la plus ancienne écriture historique découverte concernant la région.

Türkmen a expliqué que le musée contient également une pièce de céramique sur laquelle sont écrits les titres du sultan seldjoukide Alaeddin Keykubad, ainsi qu'un sceau en plomb avec son effigie.

Le jardin du musée contiendrait également des antiquités telles que des têtes de colonnes anciennes, des écrits islamiques et des stèles funéraires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET