La Culture à travers l'eau - 25

Nous allons vous parler du Tigre et de l'Euphrate

1583978
La Culture à travers l'eau - 25

 

Deux rivières coulent depuis des milliers d'années ... Deux rivières qui ont créé l'histoire de la région et symbolisé la fertilité! Autour de ces deux fleuves, des États se sont établis et se sont effondrés, car les gens ont voulu s'installer sur ces terres fertiles à chaque période de l'histoire. Ces deux fleuves témoignent de l'établissement et de l'effondrement des civilisations qui ont façonné l'histoire ... Les Élamites, Assyriens, Babyloniens, Sumériens, Akkadiens et bien d'autres civilisations émergent au bord de ces deux fleuves ... Ils rassemblent bien plus de civilisations que le Nil qui constitue la force vitale de l'Égypte et créent une mosaïque culturelle sur ces terres anciennes ... Ces deux fleuves sont le Tigre et l'Euphrate ...

Le Tigre et l'Euphrate sont les eaux de cette géographie qui abrite toutes les religions célestes... Ils sont le point vital de cette région d'importance religieuse, politique, commerciale et stratégique. Aujourd'hui, nous allons vous parler de ces deux fleuves qui ont influencé et façonné l'histoire non seulement de l'Anatolie, mais du monde entier, avec les terres fertiles auxquelles ils ont donné vie et l'histoire qu'ils ont créée.

Tout au long de l'histoire, les rives ont toujours été des espaces d’une importance vitale pour les êtres humains. L'eau est l'acteur principal non seulement de la vie réelle, mais aussi de la mythologie et des légendes. L'eau est incluse dans les légendes de toutes les civilisations sans exception. Dans « La Légende de la Création» des Sumériens, Enki, le dieu de l'eau, crée l'Euphrate et le Tigre, faisant pleuvoir pour que ces rivières se remplissent d’eau et pour apporter l’abondance. Nous l’apprenons à partir des tablettes d'argile. C'est la première fois que l'écriture, qui est acceptée comme le début de la civilisation, est écrite sur des tablettes faites de cette argile. L'argile des tablettes est obtenue du fond du Tigre et de l’Euphrate... Les Sumériens qui ont influencé l'histoire de l'humanité par leurs nombreuses découvertes et inventions, se sont installés au bord de ces deux fleuves. Les capitales des Assyriens établies dans la vallée du Tigre sont les premiers villages d'agriculteurs qui ont rendu la terre propice à l'agriculture. Et le long de ces fleuves, l'histoire de l'humanité remonte bien plus loin qu'eux.

Sur ces terres où le passé et le futur se mélangent, le Tigre et l'Euphrate dont l’histoire est plus vieille que celle de l’humanité, ont été les témoins de la sculpture des rochers pour en faire des grottes, des dessins d’images sur les murs de ces grottes, de l'établissement des premières colonies et de nombreux autres événements. Ils jouent un rôle important dans la destinée de la région. Le bassin de l'Euphrate et du Tigre est le seul endroit d'Anatolie où le développement culturel de l'humanité peut être observé sans interruption depuis l'âge de pierre jusqu'à nos jours. "Les fouilles de Şehremuz" à Adıyaman attirent l'attention avec ses découvertes de l’ère paléolithique. "Nevali Çori" appartenant à l'âge néolithique à Şanlıurfa est l'endroit où les gens ont commencé à élever les animaux et à s'installer. Encore une fois, Göbekli Tepe à Şanlıurfa, un lieu de culte qui excite le monde scientifique, figure parmi les endroits les plus importants de ce bassin. Ces informations montrent que la région n'est pas une petite partie de la Mésopotamie, au contraire, qu’elle est en contact avec les cultures là-bas et qu’elle est au moins aussi importante. Ceux qui ont vécu dans ce bassin jusqu'à présent nous ont bien étonnés, et ceux qui devraient encore être mis au jour défient notre excitation et notre imagination!

L’Euphrate qui est le plus long fleuve de la Mésopotamie et de l'Asie Mineure avec une longueur de plus de mille kilomètres, possède le plus grand bassin de la Turquie. Les Assyriens l'appelaient "Purattu", les Arabes l'appelaient "Furât" et dans les langues occidentales, il s'appelait l’Euphrate (yufreyt). Il a été le centre d'attention pendant des milliers d'années. C'était le centre de l'agriculture et du commerce. Comme aucun pont ne pouvait y être construit avant le XIXe siècle, le transport était assuré par des radeaux et des bateaux. Les produits d'Anatolie ont atteint le Golfe persique par l'Euphrate et ont été distribués en Asie à partir de là.

On pense que l'idée d'irriguer les plaines de la région avec les eaux de l'Euphrate a été exprimée il y a environ 3000 ans. On ne sait pas à qui appartient l'idée, mais nous pouvons accéder aux informations de diverses sources selon lesquelles le roi assyrien Nemrut a employé dix mille esclaves pendant plusieurs années afin de mettre en application cette idée.

Le Tigre ... Ils l'appellent Nazlı (capricieux), mais c'est une rivière qui coule très vite. C'est le deuxième plus long fleuve d'Anatolie après l'Euphrate... En persan "Tiglat", en grec "Tigris"... Le Tigre est mentionné dans les livres saints. On pense que le prophète Daniel a dessiné son lit avec la révélation qui lui a été faite. Le Tigre est un miracle ... C'est l'un des trois fleuves acceptés comme sacrés dans le monde ... La structure du Tigre, qui est alimenté par différentes sources, permet à son bassin d'accueillir différentes vallées et systèmes écologiques. Avec ses sept mille ans d'histoire, les terres où passe le Tigre portent les traces de plus de trente civilisations.... La vallée du Tigre a permis que la citadelle de Diyarbakır, les remparts et les jardins du Hevsel, qui sont des biens culturels encore existants et originaux , soient inclus dans la liste des paysages culturels de l'UNESCO.

Pendant des siècles, le Tigre et l'Euphrate ont été eaux qui n’ont pu être partagées. Parce que la région où ils se trouvent a toujours attiré l'attention en raison de sa position géopolitique. Elle est témoin de guerres et de combats. Aujourd'hui, le Tigre et l'Euphrate assurent de l'eau jusqu'aux villes de la Turquie, la Syrie et l'Irak. C’est l'un des fleuves les plus importants au-delà des frontières de la Turquie. Il y a aujourd'hui des barrages très importants sur ces deux rivières importantes. La plupart des barrages ont été construits dans le cadre du projet du sud-est de l'Anatolie (GAP), l'un des investissements de développement les plus ambitieux au monde et où la durabilité est au premier plan. À ce jour, 7 barrages ont été construits sur l'Euphrate et 6 sur le Tigre. Le barrage d'Atatürk construit sur l'Euphrate est le 6ème plus grand barrage du monde en termes de volume de remplissage. Le barrage d'Atatürk est également le plus grand barrage d'Europe et également de Turquie. Le Tigre et l'Euphrate, sur lesquels d'énormes barrages ont été construits, sont toujours au centre de la politique et des relations internationales du Moyen-Orient aujourd'hui encore.

Le Tigre et l'Euphrate sont deux des trois fleuves du monde perçus comme sacrés, sujets aux légendes, où les civilisations ont été fondées et détruites, où de nombreuses guerres et paix ont été menées, de nombreuses âmes et amours ont été perdus, des lamentations et des chants folkloriques ont été chantés ! Ce bassin de la géographie anatolienne est devenu un point clé où les civilisations ont prospéré. Les fouilles effectuées dans cette région ont mis la lumière non seulement sur le développement de l'Anatolie mais aussi sur le développement de l'histoire humaine.

Fırat a toujours été revêche, brisant les surfaces difficiles et se frayant une place. Le Tigre, en revanche, dessinait des courbes en coulant ... C’est pour cela que le nom de l’Euphrate en turc, soit Firat a été donné aux garçons et celui du Tigre, soit Dicle, aux filles de cette géographie ... Parfois, ils guidaient les voyageurs la nuit, reflétant la lumière de la lune, et parfois ils ont suivi les guerres silencieusement. Le Tigre et l'Euphrate continueront leur cours en paix pour toujours ... et le peuple anatolien continuera de donne le nom Dicle aux filles et Firat aux garçons.

Le Tigre et l'Euphrate sont les eaux d'une région multicolore et multiculturelle où les gens vivent depuis le néolithique. Ce sont les eaux d'une géographie qui a une importance religieuse et politique mais aussi commerciale et stratégique. Ce sont les fleuves indispensables d’une région au croisement autrefois de la Route de la Soie et aujourd'hui des pipelines de pétrole et de gaz naturel. Cette semaine, nous vous avons parlé du Tigre et de l'Euphrate, les deux principaux fleuves transfrontaliers de la Turquie, les centres de l'histoire et de la politique internationale, deux des trois fleuves sacrés du monde…

 

 


Mots-clés: #euphrate , #tigre

SUR LE MEME SUJET