La statue de Cybèle, datant de plus de 1300 ans, restituée à  la Turquie 60 ans plus tard

La statue de Cybèle, la déesse mère symbole de l’abondance et de la protection, a été restituée à la Turquie près de 60 ans après avoir été volée et vendue en Israël par des voies clandestines.

1544613
La statue de Cybèle, datant de plus de 1300 ans, restituée à  la Turquie 60 ans plus tard

 

Le ministère de la Culture et du Tourisme a fait savoir que la statue de Cybèle, la déesse mère symbole de l’abondance et de la protection, a été restituée à la Turquie près de 60 ans après avoir été volée et vendue en Israël par des voies clandestines.

« Nous allons continuer de protéger l’héritage de ces terres » a indiqué le ministère.

La statue daterait du 3e siècle selon les experts.

Lors de la présentation de la statue au Musée archéologique d’Istanbul, le ministre Mehmet Nuri Ersoy a affirmé que d’intenses efforts sont déployés pour faire profiter à la Turquie et à toute l’humanité de chaque pièce de la richesse culturelle de ces terres. « Nous agissons également avec une extrême sensibilité pour protéger l’héritage actuel » a-t-il ajouté.

Le ministre du Tourisme a notamment  fait part de la procédure de restitution. Ainsi en 2016, un citoyen israélien a demandé l’autorisation des autorités de son pays pour exporter la statue de Cybèle à l’étranger. Sur ce, les autorités israéliennes ont envoyé la photo de l’œuvre à la Turquie pour demander des informations sur son origine.

Alertées, les autorités turques ont lancé les procédures pour arrêter la vente de la statue vers les Etats-Unis.

« Cet individu a ouvert un procès pour déclarer que c’était son bien. Mais la Turquie y a répondu en lançant une procédure juridique. Avec les travaux intenses de notre ministère, du ministère des Affaires étrangères et de notre consulat général à New York, nous avons fait part de notre demande de restitution légitime de l’œuvre et prouvé qu’elle appartenait à la Turquie » a informé le ministre turc.

 

 

 



SUR LE MEME SUJET