Turquie : le "paradis des oiseaux" d'Ankara fait le bonheur des visiteurs

Le parc naturel qui abrite environ 200 espèces d'oiseaux, dans le district de Nallihan de la capitale Ankara, couvre une surface de plus de 450 hectares

1423821
Turquie : le "paradis des oiseaux" d'Ankara fait le bonheur des visiteurs

 

Le "paradis des oiseaux" d'Ankara, situé à proximité du village de Davutoglan, dans le district de Nallihan, rattaché à la capitale turque, fait le bonheur des amoureux de la nature.

Avec ses paysages magiques et ses espèces d'oiseaux des plus belles et des plus rares, le magnifique parc naturel, à la jonction du ruisseau Aladag, au nord du barrage de Sariyar, envoûte les voyageurs avec ses reliefs verdoyants.

Le "paradis des oiseaux", situé à 32 kilomètres du chef-lieu de district, s'étend sur une surface de 451 hectares.

Selon les informations apportées par le guide de la Direction de la conservation de la nature et des parcs nationaux, le "paradis des oiseaux" offre des aires d'alimentation et de reproduction pour de plus de deux espèces d'oiseaux, dont les hérons, qui y élisent domicile.

Le parc naturel se distingue également comme un point de majeur, du processus de reproduction, ainsi que d'alimentation de la petite truite, qui est indiquée parmi les espèces étant sous une menace éventuelle de disparition en Turquie.

Dans un entretien à l'Agence Anadolu, le maire de Nallihan, Ismail Ontas a déploré ne pas pouvoir faire le safari photo cette année comme les années précédentes, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, afin de présenter les richesses naturelles ainsi que la diversité des espèces endémiques au parc.

Ontas note qu'un centre d'accueil des visiteurs a été créé dans le "paradis des oiseaux", et poursuit ainsi sa déclaration : "Il y a aussi ici, des huttes d'observation des oiseaux. Ces huttes sont placées aux points les plus appropriés du champ, ce qui permet d'être positionnés de façon idéale pour voir les oiseaux."

Le maire de Nallihan rappelle l'importance du barrage et du ruisseau Aladag pour les populations d'oiseaux se reproduisant, hivernant, et se nourrissant.

Indiquant que la période de reproduction des oiseaux se situe entre mai et juillet, Ontas explique que les variations saisonnières dans l'élévation du niveau de l'eau dans le barrage, fournit des environnements sûrs et abrités pour les oiseaux, permettant également l'augmentation de la population endémique d'espèces telles que les grenouilles, les insectes et les poissons, qui constituent la nourriture des oiseaux, dans la région.

Parmi les 200 espèces d'oiseaux ayant trouvé refuge dans le paradis des oiseaux d'Ankara, le maire de Nallihan cite notamment les hérons noirs, les hérons cendrés, le petit vautour, le petit perroquet, la cigogne, les crécerelles, et le chevalier gambette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET