Turquie : les femmes "rockent" les préjugés machistes

Le groupe de rock "Marla", composé exclusivement de femmes, donne des concerts à travers la Turquie et inspire les femmes à s'inscrire dans des secteurs où elles ne sont pas assez représentées.

1374157
Turquie : les femmes "rockent" les préjugés machistes

Le groupe de rock turc entièrement féminin, « Marla » est en tournée depuis trois ans, à travers la Turquie, et vise à inspirer les femmes à s'impliquer davantage dans le rock, un milieu, selon le constat de celles-ci, dominé par les hommes, et où les préjugés sexistes abondent.

Les cinq membres du groupe, chacune âgée d'une vingtaine d'années, résident dans la capitale turque, Ankara.

Bien qu'elles proviennent d'horizons différents et que leurs domaines d'intérêts soient très divers également, notamment de la médecine à la littérature française, leur passion commune, le rock, les a réunies.

Le bassiste Esra Hasandayioglu, les guitaristes Ekin Gulmez et Burcu Ozbek, la batteuse Busra Vanlioglu, et la chanteuse Tugce Kaymaz, donnent de nombreux concerts à travers la Turquie.

Hasandayioglu nous explique qu'au lancement de leur groupe, elles voulaient créer un nouveau personnage féminin, à la fois transcendant, indépendant des membres de Marla, mais en même temps, portant certaines caractéristiques communes aux cinq femmes.

Pour le nom du groupe, la bassiste confie qu'elles ont été inspirées par le personnage emblématique de Marla Singer, du film « Fight Club».

"Même si nous différons à certains égards dans notre conception de la musique, celle-ci est une énergie qui nous connecte les unes aux autres", explique-t-elle.

La musicienne déplore cependant certains inconvénients d'être une femme dans le monde du rock dominé par les solistes masculins. Les rockeuses sont parfois confrontées à des préjugés de la part de certains publics, mais aussi d'homologues masculins. Cela ne fait que renforcer leur volonté de s'affirmer, de persister et de signer.

Un autre aspect intéressant noté par Hasandayioglu, est que les gens les traitent "beaucoup plus poliment", parce que ce sont des femmes.

Le groupe de rock, Marla a réussi à percer dans ce secteur jugé sexiste. La bassiste explique cela simplement : "Regarder cinq femmes sur scène peut encourager notre public féminin. Cela nous motive beaucoup", souligne-t-elle.

"Nous espérons pouvoir être une source d'inspiration pour d'autres", conclut Hasandayioglu.

AA



SUR LE MEME SUJET