Le tourisme en Turquie: la ville antique de Catalhoyuk, l'une des plus anciennes du monde

Il y a plusieurs lieux d’habitation qui datent des ères primitives de l’humanité en Turquie

1170095
Le tourisme en Turquie: la ville antique de Catalhoyuk, l'une des plus anciennes du monde

 

Il y a plusieurs lieux d’habitation qui datent des ères primitives de l’humanité en Turquie. Le site archéologique de l’époque néolithique Catalhoyuk en est un.

Çatalhoyuk présente des preuves sans pareille sur l’évolution sociale et culturelle de l’homme dans un processus historique qui s’étend à 9500 ans auparavant. Cet endroit est un espace archéologique incomparable qui témoigne du passage de la vie agricole à la vie sédentaire.

Catalhoyuk qui se situe à 11 km de la commune Cumra de Konya, province de l’Anatolie centrale, est considéré comme l’un des premiers lieux d’habitation de l’humanité et comptait environ 8 mille habitants selon les découvertes archéologiques. La ville antique qui est un bel exemple de lieu d’habitation préservé de l’âge néolithique, est composée de deux tumulus qui s’étendent vers l’est et l’ouest. Pour toutes ces caractéristiques, la ville est inscrite sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.  

Les tumulus se forment par les masses de ruines provoquées par les séismes ou les guerres. C’est pourquoi ils forment des espaces archéologiques de plusieurs phases et époques.

Les tumulus à Catalhoyuk sont sous forme de deux collines de différentes altitudes. Les excavations dans le tumulus de l’est ont permis de mettre au jour 18 couches d’habitation de l’époque néolithique. Dans les couches datées de 7000 ans avant J.C., il y a plusieurs preuves montrant le passage à la vie sédentaire ainsi que d’importantes archives contenant des œuvres artistiques et architecturales.

Le tumulus de l’ouest est daté de 6000 ans avant J.C. et porte les caractéristiques de l’âge chalcolithique. Le tumulus montre que la structure culturelle observée dans les premiers temps du tumulus, est maintenue.

Les tumulus qui s’étendent environ sur 14 mille mètres carrés, ont servi de lieux d’habitation pendant plus de deux millénaires.

 

Les dimensions et l’emplacement des habitations à Catalhoyuk, exposent un modèle préliminaire d’urbanisme qui repose sur des idéaux sociaux et égalitaires. Les plus importantes particularités des habitations est qu’elles soient de même taille et accessibles depuis un trou dans le plafond. Elles sont accolées. La raison de ceci serait les liens familiaux solides et le choix d’avoir une vie collective.  

Sur les murs, on retrouve des formes géométriques, des étoiles, motifs de fleurs, de chasse ainsi que des dessins de taureau, gazelle et bélier.

Il n’y a pas de rue dans la ville antique de Catalhoyuk du fait que les maisons soient accolées. Les toits servent de rue et les gens se déplacent donc sur les toits.

Les excavations ont permis de comprendre que les premiers à venir s’installer à Catalhoyuk étaient les chasseurs-cueilleurs. Ils apprennent plus tard l’agriculture. Ils cultivent d’abord du blé, des petits-pois et de l’orge. Ces gens ont aussi fait de l’élevage en commençant par domestiquer des bovins et moutons.

Les excavations dans le tumulus de l’est ont mis au jour plusieurs petites statues de déesses. La taille de ces statues en argile cuite, marbre ou calcaire varie entre 5 et 15 cm.

Les travaux d’excavations continuent toujours dans le site archéologique de Catalhoyuk.

Nous conseillons aux voyageurs qui aimeraient visiter Konya pour découvrir les maisons des hommes qui ont vécu il y a plusieurs millénaires ; d’y voir aussi les musées, mosquées, auberges et surtout le musée de Mevlana, de prendre les fameux tapis tissés à la main et de déguster les délicieux plats de la ville qui est très riche en histoire.



SUR LE MEME SUJET