HRW dénonce l’usage de fouets par les gardes-frontières américains contre les migrants haïtiens

Selon l’ONG, la chasse des gardes « blancs » contre les migrants haïtiens, rappelle la vieille histoire des États-Unis axée sur la violence raciale et ethnique.

1709282
HRW dénonce l’usage de fouets par les gardes-frontières américains contre les migrants haïtiens

Human Rights Watch (HRW) a réagi à l'intervention des gardes-frontières américains à l’aide de fouets dans le fleuve Rio Grande pour dissuader les migrants haïtiens.

Dans un communiqué, HRW a rapporté que l’intervention le 19 septembre des gardes-frontières à l’aide de fouets contre les migrants haïtiens dans le fleuve Rio Grande à la frontière mexicaine, résulte  de la politique d'immigration harcelante et raciste de l'administration Biden.

Selon l’ONG, la chasse des gardes « blancs » contre les migrants haïtiens, rappelle la vieille histoire des États-Unis axée sur la violence raciale et ethnique.

Alison Leal Parker, directrice du programme américain de HRW, a déclaré que les États-Unis ne respectaient nullement les droits concernant les demandes d'asile.

Parker a souligné que la violence et la discrimination contre les migrants haïtiens à la frontière ne sont que le dernier exemple des politiques frontalières américaines.

 



SUR LE MEME SUJET