Canada : funérailles des membres de la famille musulmane tués en Ontario

Quatre membres d’une famille originaire du Pakistan ont été victimes d’une attaque islamophobe à la camionnette, commise, dimanche dernier, par un individu âgé de 20 ans.

1656963
Canada : funérailles des membres de la famille musulmane tués en Ontario

 

 

Une cérémonie funéraire publique des quatre membres de la famille canadienne de confession musulmane s’est déroulée, samedi après-midi, dans la ville ontarienne de London (centre), ont rapporté les médias locaux.

Des centaines de personnes ont assisté à ladite cérémonie qui a précédé une autre, plus intime, qui a eu lieu dans le carré musulman de l’un des cimetières de la ville, en présence des membres de la famille dont certains sont venus du Pakistan et de l’Australie.

Organisée devant le « Centre islamique du sud-ouest de l'Ontario », la cérémonie funéraire publique, qui a duré environ une heure, a vu l’arrivée des cercueils des quatre victimes assassinées couverts des drapeaux canadiens.

Au cours de la cérémonie, les participants, qui portaient tous des masques et respectaient les règles de distanciation, ont récité des prières et accompli la « Prière funéraire » selon le rite musulman. 

Les personnes qui ont assisté à l’évènement portaient, à la demande des organisateurs, des rubans vert et violet; le vert symbolisant la lutte contre l’islamophobie et le violet, couleur préférée de la jeune Yumna (15 ans), assassinée avec ses parents et sa grand-mère. 

Présent à la cérémonie, le maire de la ville de London, Ed Holder, a déclaré : « C'est trop douloureux. Trois générations d'une même famille ont été tuées ». 

« Nous essayons de comprendre l'incompréhensible », a lancé le bourgmestre au cours d’une allocution prononcée durant la cérémonie. 

Une attaque contre une famille musulmane, survenue dimanche dernier, a vu un conducteur d'une camionnette noire monter sur le trottoir pour faucher intentionnellement, selon des témoins, cinq personnes d’une même famille.

Âgé de 20 ans, l’auteur du quadruple homicide, interpellé immédiatement après son acte, a été accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré et d'un chef de tentative de meurtre. 

Un garçon âgé de neuf ans a survécu à cet acte islamophobe, tandis que les quatre autres membres sont décédés, soit sur le coup (une femme de 74 ans) soit à l’hôpital où ils ont été transportés d’urgence (un homme de 46 ans, une dame de 44 ans et une adolescente de 15 ans).

Cette attaque a été largement condamnée à travers le pays, notamment, par les représentants des associations et de la communauté musulmanes, ainsi que par les autorités politiques provinciales et fédérales et par les représentants des partis politiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET