"La rencontre entre Erdogan et Biden sera positive pour l'avenir des relations entre les deux pays"

Le commandant des Forces centrales américaines (CENTCOM), le général McKenzie, a déclaré que la réunion prévue au sommet de l'OTAN entre le présidents turc Erdogan et américain Biden serait positive pour l'avenir des relations entre les deux pays.

1629558
"La rencontre entre Erdogan et Biden sera positive pour l'avenir des relations entre les deux pays"

 

Le commandant des Forces centrales américaines (CENTCOM), le général McKenzie, a déclaré que la réunion prévue au sommet de l'OTAN entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président américain Joe Biden serait positive pour l'avenir des relations entre les deux pays.

Kenneth McKenzie a fait des évaluations sur les développements au Moyen-Orient au sein du groupe de réflexion de l'American Enterprise Institute (AEI) basé à Washington.

En réponse à une question lui demandant si les capacités militaires croissantes de la Turquie dans la région, en particulier en Syrie et en Libye, affectaient la dynamique régionale des États-Unis, McKenzie s'est exprimé comme suit : 

"Tout d'abord, la Turquie est depuis longtemps notre précieux partenaire au sein de l'OTAN. Nous avons avec la Turquie une relation basée sur l'article 5 (du Traité de l'OTAN)".

 

McKenzie a déclaré que la Turquie avait justifié ses préoccupations légitimes en matière de sécurité concernant l'Irak et la Syrie et qu'ils la comprenaient.

"Ce que nous essayons de faire avec la Turquie, c'est d'élargir les domaines dans lesquels nous pouvons établir un consensus. Vous pouvez continuer d'être ami même si vous avez des désaccords. Il y a des domaines dans lesquels nous sommes en désaccord avec la Turquie, mais il y a de bons signes que les deux présidents se rencontreront à l'OTAN, je pense le mois prochain. Je pense que ce sera très positif pour l'avenir", a-t-il souligné.

L'article 5 de l'OTAN stipule que si un pays est attaqué, les autres États membres seront considérés comme attaqués et réagiront en conséquence.

 

Les présidents Erdogan et Biden se sont entretenus le 23 avril et ont convenu de se rencontrer lors du sommet des dirigeants de l'OTAN.

 

 



SUR LE MEME SUJET