Biden: "J'ai dit à Poutine que je pourrai aller plus loin si la Russie continue d'intervenir dans notre démocratie"

Le président américain Joe Biden a averti jeudi la Russie qu'il était prêt à prendre de nouvelles mesures si Moscou continuait à « intervenir dans notre démocratie », mais espérait une amélioration des relations.

1622649
Biden: "J'ai dit à Poutine que je pourrai aller plus loin si la Russie continue d'intervenir dans notre démocratie"

 

Le président américain Joe Biden a averti jeudi la Russie qu'il était prêt à prendre de nouvelles mesures si Moscou continuait à « intervenir dans notre démocratie », mais espérait une amélioration des relations.

L'avertissement est intervenu peu de temps après que les États-Unis aient imposé des sanctions à des dizaines de particuliers et d'entreprises russes et expulsé 10 diplomates russes en représailles aux efforts du Kremlin pour influencer les élections américaines et à une cyberattaque de grande ampleur que les États-Unis attribuent à Moscou.

Biden a déclaré qu'il était de sa « responsabilité en tant que président des États-Unis » de riposter si le président russe Vladimir Poutine choisit de s'intensifier, mais a soutenu que Washington « ne cherche pas à lancer un cycle d'escalade et de conflit avec la Russie ».

« Nous voulons une relation stable et prévisible » a-t-il déclaré à la Maison Blanche.

« Tout au long de notre longue histoire de compétition, nos deux pays ont été en mesure de trouver des moyens de gérer les tensions et de les empêcher de dégénérer de manière incontrôlable » a-t-il continué.

Biden a déclaré lors d'un appel téléphonique mardi avec Poutine qu'il était clair « que nous aurions pu aller plus loin, mais j'ai choisi de ne pas le faire. J'ai choisi d'être proportionné ».

« Lorsque j'ai parlé au président Poutine, j'ai exprimé ma conviction que la communication entre nous deux personnellement et directement était essentielle pour aller de l'avant vers une relation plus efficace », a déclaré Biden.

Cela comprend également une proposition faite par Biden de tenir un sommet en Europe cet été où les dirigeants pourraient discuter de leurs différences et travailler sur des domaines de coopération.

« A l'issue de ce sommet, s'il devait avoir lieu, et je pense que ce sera le cas, les Etats-Unis et la Russie pourraient lancer un dialogue stratégique de stabilité pour poursuivre la coopération en matière de contrôle des armements et de sécurité », a déclaré le président américain.



SUR LE MEME SUJET