Pompeo : "Nous nous tenons aux côtés de la Turquie, notre allié au sein de l'OTAN"

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé, mardi, que son pays se tient aux côtés de la Turquie, son allié au sein de l'OTAN, et ce en réponse aux attaques du régime syrien et de la Russie à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie

Pompeo : "Nous nous tenons aux côtés de la Turquie, notre allié au sein de l'OTAN"

 

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé, mardi, que son pays se tient aux côtés de la Turquie, son allié au sein de l'OTAN, et ce en réponse aux attaques du régime syrien et de la Russie à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.

Dans un tweet publié mardi, Pompeo a présenté ses condoléances aux familles des soldats turcs tombés en martyrs, lundi, lors d'une attaque visant Idleb.

"Les attaques continues du régime Assad et de la Russie doivent cesser", a-t-il déclaré, avant d'ajouter :

"J'ai envoyé James Jeffrey (l'envoyé de Washington à Damas) pour coordonner les mesures pour répondre à cette attaque déstabilisante. Nous nous tenons aux côtés de notre allié au sein de l'OTAN, la Turquie".

En septembre 2018, la Turquie et la Russie sont convenues de faire d'Idleb une zone de désescalade dans laquelle les actes d'agression sont expressément interdits.

Depuis lors, cependant, plus de 1 800 civils ont été tués dans les attaques du régime et des forces russes alors que le cessez-le-feu continue d'être violé.

La Turquie a annoncé le 10 janvier qu'un nouveau cessez-le-feu à Idleb commencerait juste après minuit le 12 janvier, mais le régime et les groupes terroristes soutenus par l'Iran ont poursuivi leurs attaques.

Plus de 1,5 million de Syriens se sont déplacés près de la frontière turque en raison des attaques intenses de l'année dernière.

La Turquie reste le pays avec le plus de réfugiés dans le monde, accueillant plus de 3,7 millions de migrants depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011.

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET