FBI: l'Arabie saoudite aide ses citoyens impliqués dans des crimes aux Etats-Unis à s'enfuir

Les autorités américaines pensent que le gouvernement saoudien aide « quasi-certainement » ses citoyens à échapper à la justice en fuyant le pays une fois qu'ils sont accusés de délits graves

FBI: l'Arabie saoudite aide ses citoyens impliqués dans des crimes aux Etats-Unis à s'enfuir

 

Les autorités américaines pensent que le gouvernement saoudien aide « quasi-certainement » ses citoyens à échapper à la justice en fuyant le pays une fois qu'ils sont accusés de délits graves, a rapporté vendredi le journal Oregonian.

Il a déclaré avoir obtenu un document nouvellement déclassifié du FBI selon lequel l'assistance de Riyad aux suspects "sapait le processus judiciaire américain".

Le journal a décrit un bulletin de renseignements du FBI élaboré en août et publié vendredi, selon lequel les États-Unis devaient prendre des mesures pour empêcher Riyad d'aider les malfaiteurs saoudiens à s'échapper à l'étranger.

Le document dont seulement une partie a été rendue publique, indique que Riyad aide les citoyens à s'échapper pour éviter l'embarras, mais n'indique pas quelle assistance il fournit ni le nombre de fugitifs qui ont fui.

Une enquête menée par The Oregonian l'année dernière a révélé plusieurs cas d’étudiants saoudiens dans des collèges américains qui ont été accusés d'homicide involontaire, de viol et d'autres accusations graves et qui ont ensuite disparu - probablement avec l'aide de Riyad.

Dans certains cas, des suspects ont réussi à quitter les États-Unis même après avoir remis leur passeport aux autorités.

Un suspect, Abulrahman Sameer Noorah, étudiant au Portland Community College, a disparu des semaines avant son procès en 2017 dans l'assassinat de Fallon Smart, 15 ans, qui a ensuite réapparu en Arabie saoudite, a indiqué le journal.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET