Crash d’un avion ukrainien : Trump met en doute la version iranienne

Le Canada possède des informations selon lesquelles l'avion ukrainien sinistré en Iran a été abattu par un missile sol-air iranien, a déclaré le Premier ministre canadien, Justin Trudeau

Crash d’un avion ukrainien : Trump met en doute la version iranienne


 

Le président américain, Donald Trump a remis en question l'hypothèse selon laquelle le crash de l'avion ukrainien en Iran est dû à une panne technique.

“Quelqu'un a peut-être fait une erreur. J'ai le sentiment que quelque chose de très terrible et de très destructeur s'est produit", a déclaré Trump à la presse, selon CNBC, jeudi.

“J'ai des doutes sur la cause du crash, toutefois, je ne peux pas fournir de preuves actuellement”, a-t-il également fait savoir.

Par ailleurs, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a appelé à une enquête approfondie et fiable et estime que l’incident n'était peut-être pas intentionnel.

le Canada possède des informations selon lesquelles l'avion ukrainien sinistré en Iran a été abattu par un missile sol-air iranien, a déclaré le Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

C’est ce qui ressort de ses déclarations lors de la conférence de presse tenue, jeudi.

“Ce n'est peut-être pas intentionnel, toutefois il est extrêmement important de mener une enquête approfondie et fiable”, a affirmé Trudeau.

Le Conseil national de sécurité et de défense d'Ukraine (CNSD) avait avancé, jeudi, trois hypothèses expliquant la cause du crash du Boeing 737, qui se dirigeait mercredi de la capitale iranienne, Téhéran, à Kiev.

Le CNSD a estimé qu’une frappe de missile ou une attaque terroriste figurent parmi les causes présumées du sinistre. La piste de l’explosion du moteur due à un problème technique a été également annoncée.

L'Organisation de l'aviation civile iranienne avait déclaré, jeudi, que l'avion avait pris feu avant de toucher le sol.

L’accident a tué les 176 passagers à bord peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, à un moment où l'armée iranienne a lancé des dizaines de missiles balistiques ciblant les troupes américaines en Irak.

L'attaque de l'Iran était une riposte à l'assassinat du chef des Forces iraniennes al-Quds, Qassem Soleimani, lors d'une frappe de drone américaine la semaine dernière.

Parmi les victimes figuraient 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens, 10 Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET