Washington engage officiellement sa sortie de l’accord de Paris sur le climat

Les Etats-Unis ont officiellement demandé leur sortie de l’accord de Paris sur le climat qu’ils avaient annoncé en 2017.

Washington engage officiellement sa sortie de l’accord de Paris sur le climat

 

Les Etats-Unis ont officiellement demandé leur sortie de l’accord de Paris sur le climat qu’ils avaient annoncée en 2017.

« Le président Donald Trump a décidé de sortir de l’accord de Paris sur le climat à cause de son fardeau sur le peuple américain, les contribuables et les affaires » a déclaré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Par ailleurs les experts informent que les procédures nécessaires pour la sortie des Etats-Unis peuvent durer un an.

Donald Trump avait annoncé le 1er juin 2017 lors d’un point de presse à la Maison-Blanche que les Etats-Unis sortiraient de l’accord signé par plus de 190 pays.

Trump avait défendu que « l’accord ne vise pas à lutter contre le changement climatique mais à assurer des avantages économiques aux autres pays contre les Etats-Unis », notant qu’il coutera 3 trillions de dollars à l’économie américaine et supprimera 6,5 millions d’emplois.

L’accord sur le climat approuvé en décembre 2015 lors de la Conférence de Paris de 2015 sur les changements climatiques (COP 21), avait été signé en avril 2016 par plus de 190 pays.

L’objectif principal de l’accord fortement soutenu par le prédécesseur de Trump, Barack Obama qui avait aussi conduit les négociations de l’accord, est de limiter à 1,5 ou 2 degrés la hausse moyenne de la température globale jusqu’à la fin du siècle.



SUR LE MEME SUJET