Washington engage des procédures pour l’évacuation du bâtiment de l’ambassade du Venezuela

Le département d’Etat américain qui défend que l’ambassade appartient à l’administration de Juan Guaido autoproclamé président par intérim du Venezuela, avance que la présence des manifestants pro-Maduro dans l’ambassade est « illégale »

Washington engage des procédures pour l’évacuation du bâtiment de l’ambassade du Venezuela

 

L’administration américaine a engagé des procédures judiciaires pour l’évacuation du bâtiment de l’ambassade du Venezuela à Washington occupé par des manifestants et activistes.

Le département d’Etat américain a fait une déclaration à la presse concernant l’évacuation des manifestants qui s’opposent à l’intervention des Etats-Unis au Venezuela.

Le département d’Etat américain qui défend que l’ambassade appartient à l’administration du président de l’Assemblée nationale Juan Guaido autoproclamé président par intérim du Venezuela, avance que la présence des manifestants pro-Maduro dans l’ambassade est « illégale ».

Le texte précise que le diplomate vénézuélien Carlos Vecchio nommé ambassadeur à Washington par Guaido a demandé l’évacuation du bâtiment et que le département d’Etat a appelé les manifestants à quitter les lieux.

Des manifestants, dont principalement le groupe d’activistes CodePink, soutenant le chef d’Etat vénézuélien Maduro, occupent depuis près d’un mois le bâtiment, devant lequel sont réunis les partisans de Guaido.

Les manifestants disent avoir été invités dans le bâtiment par les employés du gouvernement vénézuélien et estiment que la police n’a pas le droit de les sortir de force.

 



SUR LE MEME SUJET