« 5.000 soldats en Colombie » peut-on lire sur les notes du conseiller de la Maison Blanche

Le chef de la diplomatie colombienne, Carlos Holmes Trujillo, a affirmé lors d’un point de presse ne pas connaitre la raison ni le cadre de cette note sur son pays.

1134912
« 5.000 soldats en Colombie » peut-on lire sur les notes du conseiller de la Maison Blanche

 

 « 5.000 soldats en Colombie » peut-on lire sur le cahier de notes du conseiller de la Maison Blanche en sécurité nationale, John Bolton, lors de la conférence de presse organisée lundi en vue d’annoncer les sanctions contre la compagnie pétrolière nationale vénézuélienne.

Cette note intrigante a été relayée en peu de temps sur les réseaux sociaux et la presse régionale.

Sur ce, le chef de la diplomatie colombienne, Carlos Holmes Trujillo, a affirmé lors d’un point de presse ne pas connaitre la raison ni le cadre de cette note sur son pays.

"La Colombie continuera à entretenir des conversations avec les États-Unis sur plusieurs sujets et à coopérer avec les États-Unis sur tous les sujets bilatéraux." a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre colombien des Affaires étrangères a assuré que le pays maintenait la ligne tracée par les pays membres du groupe de Lima concernant la situation au Venezuela: "La Colombie continuera d'agir politiquement et diplomatiquement afin de créer les conditions menant à un processus électoral permettant de rétablir l'ordre démocratique et institutionnel dans ce pays ".

 



SUR LE MEME SUJET