Les ministres saoudien et américain de l'Énergie, discutent du pétrole

L'Arabie saoudite est déterminée à maintenir la stabilité dans les marchés, a fait savoir le ministre saoudien, al-Falih, via son compte Twitter

1104347
Les ministres saoudien et américain de l'Énergie, discutent du pétrole

Les responsables américain et saoudien ont discuté des récents développements dans le marché pétrolier.

Le ministre saoudien de l'Énergie, Khalid al-Falih et le Secrétaire américain à l'Énergie, Rick Perry se sont entretenus, lundi à Zahran, en Arabie saoudite.

Al-Falih a indiqué, dans un message qu'il a diffusé sur son compte Twitter, qu'il a discuté, avec Perry, des récents développements dans le marché pétrolier.

L'Arabie saoudite est déterminée à maintenir la stabilité dans les marchés, a fait savoir al-Falih qui a abordé les moyens de coopération et la productivité énergétique avec Perry.

Le ministre saoudien avait déclaré, la semaine dernière, que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'a pas besoin de demander la permission de baisser la production, et que les États-Unis n'ont pas le droit de donner des instructions à l'organisation.

Le président américain, Donald Trump avait appelé à «ne pas baisser la production en 2019». Malgré cela, l'OPEP avait décidé, lors d'une réunion à Vienne, de réduire la production de 1,2 million de barils par jour, au total.

L'Arabie saoudite, premier pays exportateur de pétrole, sera le pays membre de l'OPEP qui réduira le plus sa production (500 mille barils).

La réduction sera appliquée pour une durée de six mois, à partir de janvier 2019. l'Iran, la Libye et le Vénézuéla sont exemptés de cet accord.

AA



SUR LE MEME SUJET