Le président Erdogan met en garde les Etats-Unis et Israël au sujet de Jérusalem

M. Erdogan a envoyé un message vidéo à la 16e édition du Congrès de la Communauté musulmane d’Amérique et d’Amérique du Nord qui se déroule à Chicago aux Etats-Unis

878651
Le président Erdogan met en garde les Etats-Unis et Israël au sujet de Jérusalem

Mise-en-garde du président Recep Tayyip Erdogan aux Etats-Unis et Israël au sujet de Jérusalem.

M. Erdogan a envoyé un message vidéo à la 16e édition du Congrès de la Communauté musulmane d’Amérique et d’Amérique du Nord qui se déroule à Chicago aux Etats-Unis.

« J’invite les administrations américaine et israélienne à éviter toute nouvelle démarche qui ferait grimper la tension » a dit le président Erdogan.

Rappelant le soutien de 128 pays à l’Assemblée générale de l’ONU à une résolution présentée à l’initiative de la Turquie ainsi que celui des 14 membres du Conseil de sécurité de l’ONU face à la décision du président américain Donald Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël, M. Erdogan a déclaré : « La victoire que nous avons obtenue au sujet de Jérusalem, montre ce que nous pouvons réussir une fois que nous agissons avec solidarité ».

« Cette victoire est tel un point tournant dans la lutte pour la justice, la liberté le droit » a noté M. Erdogan.

« Cette victoire est celle de l’unité et de l’union. Cette victoire montre en même temps au monde entier qu’il y a des valeurs qui ne peuvent pas être achetés » a poursuivi le président turc.

M. Erdogan a signalé que les chantages et menaces des Etats-Unis avant le vote à l’Assemblée générale de l’ONU sur Jérusalem n’avaient pas marché, notant que 128 pays avaient défendu la protection du statut historique et de la sainteté de Jérusalem.

Le chef de l’Etat turc a fait savoir qu’il y avait des leçons à tirer par chacun du vote sur Jérusalem.

« J’invite particulièrement les administrations américaine et israélienne à éviter toute initiative qui ferait grimper davantage la tension. Or Jérusalem est une ville aussi sainte qu’elle ne peut être sacrifiée pour des calculs d’intérêt. Jérusalem est le tout précieux, l’honneur et la ligne rouge des tous les musulmans » a-t-il rappelé.

M. Erdogan a déclaré que la Turquie, en tant que président en exercice de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), poursuivrait sa lutte pour Jérusalem, espérant que cette question occasionne un éveil du monde musulman.



SUR LE MEME SUJET