Rice: "Nous ne sommes pas allés en Irak pour apporter la démocratie"

L’ancienne secrétaire d’Etat américaine et conseillère à la Sécurité nationale, Condoleezza Rice a avoué que l’invasion américaine en 2003 en Irak visait à renverser son président Saddam Hussein

730952
Rice: "Nous ne sommes pas allés en Irak pour apporter la démocratie"

L’ancienne secrétaire d’Etat américaine et conseillère à la Sécurité nationale, Condoleezza Rice a avoué que l’invasion américaine en 2003 en Irak visait à renverser son président Saddam Hussein.

Rice qui a été conseillère à la Sécurité nationale pendant le mandant de l’ancien président américain George W. Bush, puis secrétaire d’Etat entre 2005 et 2009, est intervenue à Brookings Institut et précisé que l’occupation de l’Irak en 2003 et de l’Afghanistan en 2001 ne visait pas à répandre la démocratie dans ces pays.

« Nous sommes allés en Irak non pas pour apporter la démocratie mais pour renverser Saddam Hussein. C’était une question de sécurité » a dit Rice.

« Je n’ai jamais dit que Bush avait mobilisé les forces militaires pour apporter la démocratie en Irak ou en Afghanistan » a-t-elle affirmé.



SUR LE MEME SUJET