Par inadvertance, le général américain reconnait que les Etats-Unis soutiennent le PKK

Après avoir remarqué son « erreur », le porte-parole de la coalition a cherché à clarifier ses propos

725574
Par inadvertance, le général américain reconnait que les Etats-Unis soutiennent le PKK

Le général américain John Dorrian, porte-parole de la coalition internationale anti-Daesh, a répondu aux questions des journalistes concernant l’opération à Raqqa.

Dorrian a alors indiqué que « le PKK fait partie du groupe soutenu par les Etats-Unis en Syrie ».

Un journaliste a immédiatement posé une question à ce sujet : « Vous venez de dire, me semble-t-il, que le PKK fait partie du groupe soutenu par les Etats-Unis. Est-ce bien cela ? »

Le porte-parole s’est tout de suite repris, précisant qu’il voulait dire en fait l’YPG (ndlr, filiale syrienne du PKK) et non le PKK.

Dorrian a poursuivi ses propos en faisant les éloges de la Turquie, soulignant que sa contribution à la lutte anti-Daesh était très importante. « La Turquie a repris de nombreuses places importantes pour Daesh comme Dabiq. Les contributions de la Turquie, notre allié de l’OTAN, nous sont très chères dans la lutte contre Daesh » a-t-il ajouté.

Selon le porte-parole, il y a près de 3.000-4.000 membres de Daesh dans la région de Raqqa. « Il y a encore beaucoup de travail à faire » a-t-il insisté.



SUR LE MEME SUJET