Trump : L’accord sur le nucléaire iranien est le pire accord pour Israël

Le président américain déclare qu’il ne s’oppose pas à aucune solution de paix, «du moment que les Palestiniens et les Israéliens seront d’accord, que ce soit [en optant] pour une solution à un seul Etat ou à deux Etats»

674019
Trump : L’accord sur le nucléaire iranien est le pire accord pour Israël

Le président américain, Donald Trump, a déclaré, mercredi, qu’il ne s’opposait à aucune solution mettant un terme au conflit israélo-palestinien, «du moment que les deux parties seront d’accord, et ce que ce soit [en optant] pour une solution à un seul Etat ou à deux Etats».

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse conjointe, à la Maison Blanche, avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Trump faisait, ainsi, allusion à la possibilité de renoncer à la solution à deux Etats et de créer un seul Etat regroupant les Israéliens et les Palestiniens.

Lors de cette conférence, le président américain a appelé Israël à «faire preuve de plus de flexibilité en négociant avec les Palestiniens et à suspendre la construction des colonies, pour parvenir à la paix».

Il s’est également adressé aux Palestiniens, leur demandant de «renoncer à la haine envers les Israéliens, reconnaître Israël et d’être plus souples», indiquant aux deux parties qu’ils sont appelés à «faire des concessions pour arriver à la paix».

Concernant le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, Trump s’y est déclaré favorable, précisant, toutefois, qu’«il doit étudier la question avec une extrême attention».

Il a, par ailleurs, exprimé son opposition à toute éventuelle résolution onusienne prise de manière unilatérale à l’encontre de Tel Aviv.

Revenant sur l’accord sur le nucléaire iranien, Trump a estimé qu’«il était le pire accord pour Israël». «Je ferai le nécessaire pour empêcher Téhéran d’agresser Tel Aviv», a-t-il promis.

Prenant la parole, Netanyahu a affirmé que l’Iran «cherche à posséder tout un arsenal nucléaire pour détruire Israël et frapper les Etats-Unis, et pas seulement une seule bombe».

Le Premier ministre israélien a assuré à son interlocuteur que Tel Aviv soutiendra les efforts de Washington dans la lutte contre «l’islam extrémiste».

En réponse aux propos tenus par Trump sur les colonies, Netanyahu a considéré que «celles-ci ne constituent pas un obstacle à la paix, dans la région».

Et de conclure : «Il n'y a pas de meilleur soutien des Juifs et d’Israël que le président Trump». 



SUR LE MEME SUJET