Sanctions américaines contre la Russie dans l’affaire du piratage de la Présidentielle

Les sanctions visent neuf entités et personnalités russes, dont la Direction générale des renseignements de l'État-Major des forces armées (GRU) et le Service de sécurité fédéral de Russie

640642
Sanctions américaines contre la Russie dans l’affaire du piratage de la Présidentielle

LesEtats-Unisont imposé, jeudi, unesérie de sanctions contre la Russie pour son rôle présumé dans lepiratage de l’élection présidentielle américaine de 2016.

Les sanctionsvisent neufentitéset personnalités russes, dont la Direction générale des renseignements de l'État-Major des forces armées (GRU)et le Service de sécurité fédéral de Russie.

Le président américain Barack Obamaa déclaré, dans un communiqué, que la mesure intervient à la suite de «plusieurs avertissements privés et publics » adressés à la Russie.

Il s'agit d'une réponse "nécessaire et appropriée aux efforts menés pour nuire aux intérêts des Etats-Unis en violation des normes de conduite internationalement reconnues", a-t-il souligné.

« Tous les Américains devraient être alarmés par les actions de Russie » a affirmé le président américain.

Le gouvernement russe a, pour sa part, démenti ces accusations.

D'autre part, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que les sanctions des Etats-Unis allaient nuire aux relations bilatérales entre les deux pays.

Le Kremlin a souligné que la Russie répondrait aux sanctions de manière 'conforme'.

Le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov a fait savoir que ce sera le chef d'Etat russe Vladimir Poutine qui décidera de la réponse.

avec AA



SUR LE MEME SUJET