Etats-Unis: l’état d’urgence décrété à Charlotte après la multiplication des violences

Le gouverneur de la Corline du Nord, Pat McCrory a décidé de décréter l’état d’urgence à Charlotte à la demande du chef de police de la ville Kerr Putney

574938
Etats-Unis: l’état d’urgence décrété à Charlotte après la multiplication des violences

A Charlotte aux Etats-Unis, l’état d’urgence a été décrété suite à la multiplication des violences après la mort de l’Afro-américaine Keith Lamont Scott tuée avant-hier par la police.

Le gouverneur de la Corline du Nord, Pat McCrory a décidé de décréter l’état d’urgence à Charlotte à la demande du chef de police de la ville Kerr Putney.

« Une quelconque attaque contre nos citoyens, nos policiers ou l’environnement est inadmissible » indique le gouverneur McCrory dans un communiqué écrit.

Le chef de police Putney qui a fait des explications à la presse locale, a dit que les manifestants n’étaient plus contrôlables.

Il a fait part des efforts pour calmer le public.

« Nous avons attendu avec patience jusqu’à présent mais les manifestants organisent des activités qui dégénèrent en violence. Ils jettent des projectiles sur la police comme des bouteilles en plastique. Il est temps de rétablir l’ordre » a-t-il déclaré.

Par ailleurs la famille de l’Afro-américaine abattue par la police, indique que Keith Lamont Scott a été abattue alors qu’elle n’avait seulement des livres dans les mains.

Putney avait défendu pour sa part que Scott avait « une arme dans la main et qu’elle avait refusé de la déposer malgré les appels ».

Suite à l’attaque, des centaines de membres de Black Lives Matter (Les vies des noirs sont importantes) étaient dans les rues de Charlottes en criant « justice » et « liberté ».



SUR LE MEME SUJET