Le Canada appelle ses ressortissants à quitter "immédiatement" l'Éthiopie

- Le Canada a exhorté ses ressortissants à éviter de se rendre en Éthiopie "en raison des conflits ethniques, des troubles civils et des conflits armés en cours dans le nord du pays et du risque de l'escalade"

1739423
Le Canada appelle ses ressortissants à quitter "immédiatement" l'Éthiopie

 

Les autorités canadiennes ont appelé leurs ressortissants à quitter "immédiatement" l'Éthiopie, sur fond de la poursuite des conflits armés dans le nord du pays.

"Si vous êtes en Éthiopie, quittez le pays immédiatement si vous pouvez le faire en toute sécurité", a mis en garde le gouvernement dans un communiqué publié sur son site Internet.

"La disponibilité de vols commerciaux pourrait devenir limitée dans un futur proche. Notre capacité à fournir une assistance consulaire est limitée, y compris à Addis-Abeba", lit-on encore dans le communiqué.

Le Canada a exhorté ses ressortissants à éviter de se rendre en Éthiopie "en raison des conflits ethniques, des troubles civils et des conflits armés en cours dans le nord du pays et du risque de l'escalade".

Cette annonce intervient quelques jours après que le Premier ministre canadien, Justin Trudeau a effectué un appel téléphonique avec son homologue éthiopien, Abiy Ahmed, appelant toutes les parties à mettre fin aux hostilités dans le pays.

"J'ai souligné la nécessité pour toutes les parties de cesser immédiatement les hostilités, d'augmenter l'accès humanitaire et d'engager un dialogue constructif pour trouver une solution pacifique", avait déclaré Trudeau, selon un communiqué publié sur le site Web du Premier ministre.

Le Premier ministre Trudeau a souligné la nécessité de cesser immédiatement les hostilités de la part de toutes les parties, d’assurer la livraison de l’aide humanitaire aux personnes touchées par le conflit et à établir un dialogue inclusif afin de régler le conflit de façon pacifique. 

Mercredi, le gouvernement britannique a appelé ses ressortissants à quitter immédiatement l'Éthiopie en raison de la détérioration de la situation.

"Le ministère des Affaires étrangères somme les ressortissants britanniques à quitter l'Éthiopie sans délai", a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur son site Internet, notant que les vols commerciaux ne seront pas suspendus.

Il est à rappeler que la Turquie, la France et les États-Unis ont lancé des appels et des avertissements similaires. Ces derniers ont également évacué leur personnel non essentiel.

Les développements au Tigré surviennent environ un an après que des affrontements ont éclaté le 4 novembre 2020, entre l'armée éthiopienne et le Front populaire, après l'entrée des forces gouvernementales dans la région en riposte à une attaque contre une base militaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET