Tunisie: le déficit budgétaire s'allège de 38%

Les deux tiers des ressources de la Trésorerie, soit environ 7,6 milliards de dinars, (2,7 milliards de dollars) ont été alloués au remboursement du principal de la dette

1723996
Tunisie: le déficit budgétaire s'allège de 38%

Le déficit budgétaire s'est allégé de 38%, durant les huit premiers mois de l'année 2021, pour s'établir à 3 milliards de dinars (1,1 milliard de dollars), contre 4,9 milliards de dinars (1,7 milliard de dollars), à fin août 2020, selon les résultats provisoires de l'Exécution du Budget de l'Etat, rendus publics, samedi, par le ministère tunisien de l'Economie, des Finances et de l'Appui à l’investissement, et repris par l’Agence officielle Tunis Afrique Presse (TAP).

Cette baisse du déficit a été favorisée par une hausse des ressources budgétaires de 10,4%, à 20,5 milliards de dinars (7,3 milliards de dollars), grâce à l'amélioration de ressources fiscales de près de 16%, à 19,3 milliards de dinars (6,8 milliards de dollars), rapporte la TAP.

Toutefois, les dépenses budgétaires ont enregistré une hausse de 2%, à 23,5 milliards de dinars (8,3 milliards de dollars), qui s’explique par l'augmentation des dépenses de rémunération de près de 5,7%, passant ainsi de 12,6 milliards de dinars (4,5 milliards de dollars), à fin août 2020, à 13,3 milliards de dinars (4,7 milliards de dollars), au cours de la même période de 2021. À noter que la masse salariale représente 56,6% de l'ensemble des dépenses de l’Etat.

Les ressources de Trésorerie ont enregistré, par ailleurs une hausse de près de 14%, à 11,7 milliards de dinars (4,1 milliards de dollars), à fin août 2021, souligne la même source.

Les deux tiers des ressources de la Trésorerie, soit environ 7,6 milliards de dinars, (2,7 milliards de dollars) ont été alloués au remboursement du principal de la dette, alors que près de 3 milliards de dinars (1,1 milliard de dollars) ont été réservés au financement du déficit et 1,2 milliard de dinars (420 millions de dollars) aux prêts et avances nets du Trésor.

La dette publique de la Tunisie s’est élevée à 99,3 milliards de dinars (35,7 milliards de dollars) fin juin dernier, soit 81,5% du PIB.

La Tunisie cherche à obtenir un nouveau prêt de 4 milliards de dollars auprès du Fonds monétaire international (FMI), alors que de nouvelles négociations ont commencé depuis la mi-mai.

En avril 2016, le Conseil d'administration du FMI avait accepté d’octroyer à la Tunisie un prêt de 2,8 milliards de dollars sur 4 ans, dont elle n'avait perçu que 1,6 milliard de dollars, et ce, en raison de l'incapacité du gouvernement à mettre en œuvre l'ensemble des réformes structurelles prévues par l'institution financière internationale.

AA



SUR LE MEME SUJET