ONU: "Les portes d'un retour à la démocratie au Myanmar sont sur le point de se fermer"

L'envoyée spéciale des Nations Unies (ONU) pour le Myanmar, Christine Schraner Burgener, a déclaré que l'armée, qui a pris le pouvoir par un coup d'État, n'est pas favorable à la réconciliation et au dialogue.

1723374
ONU: "Les portes d'un retour à la démocratie au Myanmar sont sur le point de se fermer"

 

L'envoyée spéciale des Nations Unies (ONU) pour le Myanmar, Christine Schraner Burgener, a déclaré que l'armée, qui a pris le pouvoir par un coup d'État, n'est pas favorable à la réconciliation et au dialogue.

Burgener a indiqué lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU que le Myanmar avançait vers une guerre civile.

Soulignant l'importance de l'ONU et des pays ne reconnaissant pas la junte au Myanmar, Burgener a souligné que l'armée, qui s'est emparée du pouvoir par un coup d'État, n'est pas favorable à la réconciliation et au dialogue.

Burgener a affirmé que les portes d'un retour à la démocratie et d'une réforme démocratique au Myanmar sont sur le point de se fermer.

Faisant état d’une situation humanitaire extrêmement mauvaise dans le pays, Burgener a fait savoir que le nombre de personnes auxquelles l'ONU fournit une aide humanitaire est passé de 1 à 3 millions.



SUR LE MEME SUJET