L'Algérie a fermé son espace aérien aux avions marocains

L'Algérie a annoncé avoir fermé son espace aérien aux avions marocains en raison d’« actions hostiles et des provocations ».

1709433
L'Algérie a fermé son espace aérien aux avions marocains

 

L'Algérie a annoncé avoir fermé son espace aérien aux avions marocains en raison d’« actions hostiles et des provocations ».

Après la réunion du Conseil suprême de sécurité sous la présidence du président algérien Abdelmajid Tebboune, une déclaration écrite a été faite par la présidence.

Selon la déclaration, « Le Conseil a décidé de fermer immédiatement l'espace aérien aux aéronefs civils et militaires marocains et aux aéronefs portant le numéro d'immatriculation de ce pays ».

Le communiqué note que la décision a été prise en raison de « la provocation continue et les actions hostiles du Maroc ».

Aucune déclaration n'a été faite par le Maroc à ce sujet.

Dans sa déclaration du 24 août, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtan Lamamra avait annoncé que son pays avait décidé de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc à la suite d’« actes d'hostilité récents ».

Le ministère marocain des Affaires étrangères avait indiqué dans un communiqué que les raisons de la décision unilatérale prise par l'Algérie étaient refusées.

Le problème du Sahara occidental provoque depuis longtemps des tensions dans les relations entre le Maroc et l'Algérie.

Le Maroc accuse l'Algérie de soutenir le Front séparatiste Polisario dans la région du Sahara occidental.

L'Algérie ne soutient pas les actions de son voisin marocain au Sahara occidental.

Accusant les Algériens d’être à l'origine d'un attentat terroriste dans la ville de Marrakech, l'administration de Rabat a commencé à demander des visas aux citoyens algériens en août 1994.

En réponse à cette démarche du Maroc, l'Algérie avait fermé les portes frontalières entre les deux pays en septembre 1994.



SUR LE MEME SUJET