Le Qatar s'engage à continuer son soutien au peuple afghan, après avoir livré des aides humanitaires

"Nous resterons toujours solidaires de tout le peuple afghan frère"

1703999
Le Qatar s'engage à continuer son soutien au peuple afghan, après avoir livré des aides humanitaires

Le Qatar a annoncé, ce mardi, qu'il continuerait à soutenir toutes les catégories du peuple afghan, après avoir livré des dizaines de tonnes d'aides humanitaires à la capitale, Kaboul.

C’est ce qui ressort d’un tweet rendu public par l’adjoint du ministre des Affaires étrangères du Qatar, la porte-parole du ministère, Lolwah Al-Khater, sur son compte officiel Twitter.

Al-Khater a déclaré que "malgré les difficultés d'exploitation de l'aéroport (de Kaboul), assurée par une équipe qatarie, le Qatar a ouvert un couloir aérien pour acheminer l'aide humanitaire depuis samedi, et près de 70 tonnes d'aides urgentes, en nourriture et en médicaments, sont arrivées à Kaboul, fournies par le Qatar Fund for Development, Qatar Charity et le Croissant-Rouge du Qatar".

"Nous resterons toujours solidaires de tout le peuple afghan frère", a-t-elle ajouté.

En seulement 10 jours durant le mois d'août dernier, le mouvement taliban a pris le pouvoir dans la quasi-totalité de l'Afghanistan, y compris la capitale Kaboul, parallèlement au déclenchement de la dernière étape du retrait militaire américain qui s'est achevé à la fin du même mois.

L'ambassadeur du Qatar à Kaboul, Saeed bin Mubarak Al-Khayarin, a déclaré samedi qu'"une équipe technique qatarie a pu rouvrir l'aéroport de Kaboul pour recevoir de l'aide et les vols humanitaires, et qu'il sera bientôt prêt pour les vols civils internationaux".

Le Qatar avait accueilli des pourparlers entre Washington et les Taliban, qui se sont dénoués avec la signature, le 29 février 2020, d'un accord de paix stipulant le retrait des forces américaines d'Afghanistan.

Doha a également accueilli des négociations entre les Taliban et le gouvernement afghan, avant que les événements ne s'accélèrent et que le mouvement ne prenne le contrôle total de ce pays asiatique.

En 2001, une Coalition militaire internationale dirigée par Washington a renversé le régime des Taliban, pour ses liens de l’époque avec l’organisation terroriste Al-Qaïda, qui avait revendiqué les attentats du 11 septembre de la même année, aux États-Unis.

AA



SUR LE MEME SUJET