Tensions entre l'Afghanistan et le Pakistan : Kaboul rappelle son ambassadeur en poste à Islamabad

- La jeune fille de l'ambassadeur afghan avait été enlevée, torturée puis libérée la semaine dernière dans la capitale pakistanaise, Islamabad

1677445
Tensions entre l'Afghanistan et le Pakistan : Kaboul rappelle son ambassadeur en poste à Islamabad

 

L'Afghanistan a rappelé son ambassadeur du Pakistan quelques jours après que la fille du diplomate afghan eut été enlevée et "gravement torturée" dans la capitale Islamabad, ont déclaré des responsables afghans dimanche.

Waheed Omar, un assistant du président afghan Mohammed Ashraf Ghani, a déclaré sur Twitter que le ministère des Affaires étrangères avait reçu l'ordre de veiller à ce que les responsables de l'incident soient punis et que la sécurité de l'ambassadeur et des diplomates afghans au Pakistan soit garantie.

Il a ajouté que le président Ghani avait pris cette décision après l'enlèvement, vendredi, de Silsila Alikhel, la fille de l'ambassadeur afghan à Islamabad, Najibullah Alikhel.

Le ministère afghan des affaires étrangères a également déclaré qu'une délégation devait se rendre au Pakistan dans un avenir proche pour enquêter et suivre cette affaire et les questions connexes, qui seront examinées à la lumière des conclusions de la délégation.

La fille de l'ambassadeur a été enlevée et "gravement torturée" dans la capitale Islamabad vendredi après-midi avant d'être jetée à la rue, les mains attachées dans le dos, selon la radio locale Salam Afghanistan.

L'Afghanistan a exigé du Pakistan qu'il identifie et traduise rapidement en justice les responsables de cette agression.

Condamnant fermement cet "acte odieux", le gouvernement afghan a exprimé ses plus vives inquiétudes quant à la sécurité des diplomates, de leurs familles et du personnel des missions politiques et consulaires afghanes au Pakistan.

Les relations entre le Pakistan et son voisin afghan restent tendues, Kaboul accusant Islamabad d'armer et de soutenir les insurgés Taliban.

 

AA



SUR LE MEME SUJET