L'Algérie déterminée à exiger des excuses et compensations à la France pour les crimes coloniaux

L'Algérie a déclaré sa détermination à exiger que la France s'excuse pour ses crimes pendant la période coloniale (1830-1962).

1636889
L'Algérie déterminée à exiger des excuses et compensations à la France pour les crimes coloniaux

 

L'Algérie a déclaré sa détermination à exiger que la France s'excuse pour ses crimes pendant la période coloniale (1830-1962).

Le président Abdul Majid Tebboune a fait une déclaration sur le compte Facebook de la présidence à l'occasion de la « Journée nationale de la mémoire ».

« Il faut dire que les relations avec la France ne seront pas de bonne qualité sans tenir compte de l’histoire à laquelle on ne peut renoncer en aucun cas, quelles qu'en soient les raisons, et sans trouver une solution à la question de la mémoire » a déclaré Tebboune.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Bilhaïmer, a déclaré dans une déclaration écrite que son pays est attaché à sa demande pour la reconnaissance finale et globale par la France des crimes qu'elle a commis contre le peuple algérien, des excuses pour cela et la résolution globale du dossier de mémoire basée sur l'octroi d'une juste compensation.

L'Algérie, qui constitue l'exemple le plus récent et le plus sanglant de l'histoire coloniale de la France sur le continent africain, a lancé une lutte armée pour l'indépendance en 1954.

L'Algérie est considérée comme l'un des pays qui a payé le prix le plus lourd pour cette cause au cours des huit années de lutte pour l'indépendance et la grande souffrance causée par cette guerre a été inscrite dans l'histoire comme la « marque noire » laissée par la France en se retirant d'Afrique.

Environ 1,5 million d'Algériens ont perdu la vie et des millions d’autres ont été déplacées dans cette guerre inhumaine.



SUR LE MEME SUJET