L’ONU condamne pour la première fois les violences contre les manifestants au Myanmar

Le Conseil avait publié auparavant une déclaration conjointe où il disait suivre avec préoccupations les incidents dans le pays, mais ne s’était mis d’accord sur la condamnation du coup d’Etat militaire.

1599094
L’ONU condamne pour la première fois les violences contre les manifestants au Myanmar

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné pour la première fois les violences contre les manifestants à la suite du coup d’Etat au Myanmar.

Le Conseil avait publié auparavant une déclaration conjointe où il disait suivre avec préoccupations les incidents dans le pays, mais ne s’était mis d’accord sur la condamnation du coup d’Etat militaire.

Cette fois, les Etats membres ont convenu de condamner les violences contre les manifestants. Dans le communiqué, le Conseil appelle également l’armée à la retenue.

La condamnation du coup d’Etat n’a pas eu sa place dans le communiqué en raison du véto de la Chine et de la Russie.

Le Conseil de sécurité comptant 15 membres a notamment appelé à assurer la transition démocratique et la souveraineté du droit, à respecter les droits de l’Homme et à éviter les violences.



SUR LE MEME SUJET