Sénégal: 4 morts dans les incidents qui ont éclaté après l'arrestation d'Ousmane Sonko

Quatre personnes ont perdu la vie dans les incidents qui ont éclaté suite à l'arrestation d'Ousmane Sonko, chef du parti d'opposition PASTEF au Sénégal.

1596136
Sénégal: 4 morts dans les incidents qui ont éclaté après l'arrestation d'Ousmane Sonko

 

Quatre personnes ont perdu la vie dans les incidents qui ont éclaté suite à l'arrestation d'Ousmane Sonko, chef du parti d'opposition PASTEF au Sénégal.

Pendant la journée de violence dans tout le pays, des bâtiments publics et des lieux de travail ont été attaqués, des pillages et des vols ont eu lieu à différents endroits.

Le gouvernement a fermement condamné les incidents.

En raison des manifestations qui ont commencé simultanément dans de nombreux points de la capitale Dakar, de nombreux magasins et lieux de travail ont fermé les volets.

Les manifestants, qui se sont affrontés à la police et qui ont provoqué des dégâts, ont pillé et incendié de nombreux supermarchés.

Sonko dont l'immunité parlementaire a été levée lors de la session parlementaire du 26 février et qui est visé par un procès, a été arrêté le 3 mars pour « trouble à l'ordre public ».

L’affaire connu du public sous le nom de « l’affaire Sweet Beauty », le nom d’un salon de massage, a éclaté après la plainte d'Adji Sarr, 20 ans, qui travaille au salon de massage de la capitale Dakar, auprès du parquet.

La plainte de Sarr où elle dit avoir été violé par Sonko et reçu des menaces de mort, reste toujours le principal article de l'ordre du jour au Sénégal.



SUR LE MEME SUJET