Algérie: des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes pour un "changement radical"

Des milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes d’Algérie, y compris la capitale Alger, dans le cadre du mouvement populaire de masse qui a repris après la décision du président Abdemajid Teboune d'abolir le parlement

1596181
Algérie: des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes pour un "changement radical"

 

Des milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes d’Algérie, y compris la capitale Alger, dans le cadre du mouvement populaire de masse qui a repris après la décision du président Abdemajid Teboune d'abolir le parlement et de tenir des élections anticipées.

Dans la deuxième semaine du mouvement de protestation Hirak, des villes comme la capitale Alger, Oran, Béjaïa et Constantine ont été hier le théâtre de manifestations organisées pour réclamer un « changement radical ».

Le mouvement de protestation Hirak, qui a mis fin au règne de 20 ans de l'ancien président Abdulaziz Bouteflika en Algérie, avait poursuivi ses manifestations post-Bouteflika exigeant un « changement radical de régime », mais il avait mis fin aux manifestations en mars 2020 à la fois à cause des pressions du gouvernement et de l'épidémie de Covid-19.

Le 22 février qui marquait la deuxième année du mouvement de protestation Hirak, le peuple algérien avait de nouveau investi les places.

Le président Abdelmajid Teboune avait promis de « construire une république sans corruption et sans haine » dans une déclaration faite sur les comptes de réseaux sociaux de la présidence le 24 février.



SUR LE MEME SUJET