Aliyev appelle l'Arménie à rester fidèle à la Déclaration du 10 novembre

"La situation actuelle de l'Arménie est le résultat de sa politique d'occupation", a déclaré Ilham Aliyev, président de la République de l'Azerbaïdjan.

1591544
Aliyev appelle l'Arménie à rester fidèle à la Déclaration du 10 novembre

 

 

Le président de la République de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a appelé l'Arménie à rester fidèle à la déclaration du 10 novembre 2020, malgré la crise politique survenue dans ce pays. 

Aliyev répondait, vendredi, aux questions des journalistes nationaux et internationaux par vidéo conférence. 

A propos des évènements survenus en Arménie, Aliyev a indiqué qu'il s'agit "d'affaires internes" au pays. "L'Arménie se trouve dans une situation très difficile aujourd'hui, les processus qui surviennent déstabilisent les bases de l'Etat. Les méthodes utilisées par l'Arménie avant et maintenant en sont responsables. La junte Kotcharian-Sarkissian ont poussé le pays à cette situation"

Selon le président azerbaïdjanais, la situation actuelle de l'Arménie est le résultat de sa politique d'occupation. 

"Déstabiliser économiquement l'Arménie était notre politique. Je leur disais de mettre fin à l'occupation de nos territoires. S'ils nous avaient écouté par le passé, ils ne seraient pas dans cette situation misérable aujourd'hui", a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, Aliyev a appelé l'Arménie à rester fidèle à la déclaration du 10 novembre 2020. 

"Dans le cas contraire, l'Arménie se retrouvera dans une situation encore plus délicate, a-t-il averti. Il n'y a pas d'autre choix. Ils doivent accepter les nouvelles réalités."

Pour rappel, l'Arménie occupait, depuis 1992, environ 20% des terres azerbaïdjanaises, y compris la région du «Karabakh» en plus de grandes parties des provinces de Agdam et Fizuli. L'armée azerbaïdjanaise a lancé, le 27 septembre 2020, une opération de libération de ses terres occupées dans la région du Karabakh, suite à une attaque de l'armée arménienne perpétrée contre des zones peuplées par des civils.

Après de féroces batailles qui ont duré 44 jours, le président russe Vladimir Poutine a annoncé le 10 novembre 2020, que l'Azerbaïdjan et l'Arménie étaient parvenus à un accord de cessez-le-feu, prévoyant la reprise de contrôle de l'Azerbaïdjan sur les provinces occupées, avant la fin de 2020.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET