Le Myanmar a accepté le retour des musulmans d’Arakan

Les discussions réalisées entre le Myanmar et le Bangladesh sous les auspices de la Chine ont abouti à un résultat positif.

1567637
Le Myanmar a accepté le retour des musulmans d’Arakan

 

Le Myanmar a accepté le retour dans leur pays dans le courant de cette année des musulmans d’Arakan qui se sont réfugiés au Bangladesh en fuyant la pression et les violences dont ils ont été victimes.

Les discussions réalisées entre le Myanmar et le Bangladesh sous les auspices de la Chine ont abouti à un résultat positif.

Le ministre bangladais des Affaires étrangères Mesud ben Mumin a indiqué au terme de la réunion tripartite réalisée par visioconférence, que les musulmans d’Arakan pourront retourner dans leur pays à compter du second trimestre de l’année.

Le Bangladais a demandé que ce retour soit fait dès le premier trimestre mais les autorités du Myanmar ont reporté cette date en prétextant des dispositions logistiques et physiques.

Mumin a également affirmé que le Myanmar est favorable à la présence d’observateurs internationaux dans la province d’Arakan pour assurer la sécurité des réfugiés.

Par ailleurs, la Chine s’est engagée à assurer gratuitement les vaccins anti-Covid-19 aux réfugiés d’Arakan.

« Le retour des réfugiés dans leur pays est la seule solution de la crise des Rohingyas. Il n’y a pas d’autres alternatives » a-t-il conclu.



SUR LE MEME SUJET