Deux soldats français de l'opération Barkhane au Mali ont perdu la vie

Deux soldats français, en mission dans le cadre de l'opération Barkhane au Mali, ont perdu la vie dans un attentat à la bombe perpétré contre leurs véhicules.

1556422
Deux soldats français de l'opération Barkhane au Mali ont perdu la vie

 

Deux soldats français, en mission dans le cadre de l'opération Barkhane au Mali, ont perdu la vie dans un attentat à la bombe perpétré contre leurs véhicules.

Un soldat a été blessé lors de l'attentat à la bombe contre les soldats français en mission dans une opération dans la région de Meneka.

Le président français Emmanuel Macron a affirmé aux familles des soldats qu'il partageait leur douleur et leur a exprimé ses condoléances.

Le véhicule des militaires en mission dans l'opération Barkhane en France avait été attaqué le 28 décembre dans la région de Hombori, située à la frontière du Burkina Faso et du Niger au Mali.

Trois soldats avaient été tués lors de cette attaque revendiquée par la branche GSIM d'Al-Qaïda au Sahel.

Dans le cadre de l'opération Barkhane, qui a débuté en 2014, la France a déployé 5 100 soldats en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad dans la région du Sahel.

Le nombre de militaires français abattus depuis le début de l’opération Barkhane au Sahel (initialement Serval), se porte désormais à 49.

 



SUR LE MEME SUJET