Aliev : « La Turquie a un rôle assurant la stabilité dans le monde et la région »

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a déclaré que la Turquie possède un rôle assurant la stabilité dans le monde et la région

1506877
Aliev : « La Turquie a un rôle assurant la stabilité dans le monde et la région »


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a déclaré que la Turquie possède un rôle assurant la stabilité dans le monde et la région

Dans une interview accordée à la chaine de télévision russe RBK, le chef d’Etat azerbaïdjanais Aliev a fait savoir que lors des deux dernières semaines écoulées, ils avaient détruits des équipements appartenant à l’Arménie d’une valeur de plusieurs milliards de dollars.

Il a précisé que l’Arménie n’avait pas le budget suffisant pour acheter ces équipements.

« D’où vient tout cet argent ? Tous ces équipements sont assurés gratuitement par la Russie. Même, la sécurité frontalière entre l’Arménie et la Turquie est assurée par les soldats russes. Le Premier ministre arménien devrait remercier le chef d’Etat russe Vladimir Poutine qui a nouvelle fois couru au secours de l’Arménie », a affirmé Aliev.

Il a fait savoir que des entretiens ont été lancés avec la Russie afin qu’elle use de cette dominance en question sur l’Arménie.

« Nous avons réalisé plusieurs entretiens avec la Russie pour que l’Arménie mette fin à l’occupation du Haut-Karabakh, mais cela n’a pas eu lieu. Je suis sûr que la Russie peut convaincre l’Arménie de choisir la voie de la solution avec l’Azerbaïdjan. Quant à la solution, elle repose sur le retrait de l’Arménie des terres azerbaïdjanaises, sur le retour de nos citoyens dans cette région et la reprise de la vie là-bas », a-t-il martelé.

Il a souligné que la Turquie devait rejoindre les négociations concernant le Haut-Karabakh.

« La Turquie a un rôle assurant la stabilité dans le monde et la région. L’intervention d’une tierce partie au conflit a été empêchée grâce à la position claire adoptée sous le leadership turc. C’est pourquoi la Turquie a un grand rôle dans la région notamment dans la mise à terme des affrontements. Il n’y a aucun doute que la Turquie doit jouer un rôle important dans la résolution du conflit. Savoir si l’application de cela sera juridique ou effective, est un sujet technique. Si nous voulons résoudre le conflit, cela peut avoir lieu dans un nouveau format », a conclu le président Ilham Aliev.



SUR LE MEME SUJET