Cessez-le-feu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L’Azerbaïdjan et l’Arménie sont parvenus à un cessez-le-feu pour des raisons humanitaires et l’échange des dépouilles mortelles et des prisonniers.

1506385
Cessez-le-feu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

 

L’Azerbaïdjan et l’Arménie sont parvenus à un cessez-le-feu pour des raisons humanitaires et l’échange des dépouilles mortelles et des prisonniers.

L’Azerbaïdjan et l’Arménie s’étaient retrouvés une nouvelle à la table des négociations au terme des affrontements qui durent depuis près de deux semaines. La réunion organisée à l’invitation du chef d’Etat russe Vladimir Poutine, a eu lieu à Moscou, capitale de la Russie.

La délégation azerbaïdjanaise présidée par le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Ceyhun Bayramov et la délégation arménienne présidée par le ministre arménien des Affaires étrangères Zograd Mnatsakanyan, ont discuté des conditions pour un cessez-le-feu.

Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a lu seul le communiqué final au terme de la réunion qui a duré plus de 10 heures.

« Un cessez-le-feu commencera aujourd’hui samedi 10 octobre à partir de 12H00 pour l’acheminement d’aides humanitaires et l’échange des dépouilles mortelles et des prisonniers suivant les critères et la médiation du Comité internationale de la Croix rouge », a déclaré Lavrov.

Affirmant qu’ils travailleront par ailleurs sur les paramètres du régime de cessez-le-feu, Lavrov a fait savoir que l’Azerbaïdjan et l’Arménie débuteront des négociations compréhensives en vue d’aboutir à une solution pacifique rapide sur la base de la résolution de la question suivant la médiation du groupe MINSK de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), co-présidé par la France, la Russie et les États-Unis.

D’autre part, Lavrov a précisé que les parties ont confirmé que le format du processus de négociations n’avait pas changé.

Par ailleurs, l’armée arménienne continue intensivement ses attaques de roquettes contre les zones d’habitation d’Hadrout libéré par l’Azerbaïdjan de l’occupation.

Selon une déclaration du ministère azerbaïdjanais de la Défense, l’armée arménienne a perpétré une des attaques intensives de roquettes contre Hadrout. Notant que l’Arménie perpètre ses attaques depuis la région de Khodjaly qu’elle occupe, la déclaration souligne que l’armée azerbaïdjanaise avait lancé les démarches nécessaires contre l’armée arménienne.

 



SUR LE MEME SUJET