Tripoli : la Tunisie confirme son plein soutien au gouvernement libyen

La Tunisie a affirmé, mercredi, son plein soutien au gouvernement libyen, reconnu par la communauté internationale, soulignant qu'elle soutient une solution politique qui mette fin au conflit dans la voisine Libye

1447634
Tripoli : la Tunisie confirme son plein soutien au gouvernement libyen

 

La Tunisie a affirmé, mercredi, son plein soutien au gouvernement libyen, reconnu par la communauté internationale, soulignant qu'elle soutient une solution politique qui mette fin au conflit dans la voisine Libye, selon un communiqué rendu public par le ministère libyen des Affaires étrangères.

Depuis des années, la Libye est secouée par un conflit armé entre la milice de Haftar, soutenue par plusieurs pays arabes et européens, qui dispute au gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et le pouvoir dans ce pays riche en pétrole.

Le ministère libyen des Affaires étrangères a indiqué, sur sa page Facebook, que "le ministre tunisien des Affaires étrangères, Noureddine Erray, s'est entretenu par téléphone avec son homologue libyen Mohamed Taher Siala".

"Le ministre tunisien a affirmé le plein soutien de son pays au gouvernement d'entente nationale, ajoutant que la Tunisie soutient la solution politique en Libye", ajoute le communiqué.

Dans son entretien téléphonique avec le Secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen, Fayez al-Sarraj, a déclaré qu'il appelle depuis le début au "dialogue politique et à trouver une solution globale".

Cependant, il a souligné qu'on "ne peut plus considérer ce criminel (Haftar) comme partenaire politique et lui conférer une légalité dorénavant".

L'armée libyenne a annoncé, mardi, que 208 corps ont été sortis des charniers dans le sud de la capitale Tripoli (ouest) et la ville de Tarhouna (90 km au sud-est de Tripoli) en 23 jours, notant que ces régions sont contrôlées par la milice de Haftar.

L’armée libyenne a remporté des victoires contre les milices de Haftar, principalement la libération de la région du Grand-Tripoli, de Tarhouna, des villes du littoral occidental, de la base d’al-Wattiya et des localités d’al-Jabal al-Gharbi.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET