92 soldats tués au Tchad et plus de 50 autres au Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram

Au moins 92 soldats tchadiens ont été tués dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram contre une position militaire à Boma dans la région du Lac Tchad

1384870
92 soldats tués au Tchad et plus de 50 autres au Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram

 

Au moins 92 soldats tchadiens ont été tués dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram contre une position militaire à Boma dans la région du Lac Tchad, à l'ouest du pays, a annoncé le Président Idriss Deby Itno, mardi.

L'attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi selon les déclarations du président tchadien qui s'est déplacé sur les lieux pour superviser lui même les opérations militaires, selon les médias locaux.

"Nous avons perdu 92 de soldats et officiers, sans compter les 47 blessés", dans l'attaque qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, a précisé Déby, ajoutant que "c'est la première fois que nous un nombre aussi important de soldats".

Il a souligné que les combats ont duré près de 5 heures dans la région.

Par ailleurs plus de 50 soldats ont été tués, mardi, dans une attaque menée par le groupe terroriste Boko Haram au Nigeria.

Selon des médias locaux, l'attaque a ciblé des dizaines de soldats dans le village de Goneri relevant de l'Etat de Yobe dans le nord-est du Nigeria.

 

 

 

AA

 



SUR LE MEME SUJET